Connectez-vous à nous
Toutes les régions du Québec bénéficieront de cet investissement, à travers, par exemple, des initiatives menées par l'Association Lavalloise des Personnes Aidantes, la Société Alzheimer Abitibi-Témiscamingue, la Société canadienne de la sclérose en plaques du Bas-Saint-Laurent, Parkinson Centre-du-Québec Mauricie ou encore par le Centre d'action bénévole des Îles-de-la-Madeleine. (Photo gracieuseté)

Société

18 M$ en soutien aux proches aidants

L’Appui pour les proches aidants a annoncé avoir investi 18 millions de dollars afin de financer les services de soutien aux personnes proches aidantes d’aînés.

L’organisme à but non lucratif financera 254 projets de soutient pour les proches aidantes et aidants du Québec en 2021-2022.

Plus de la moitié de ces sommes (51%), sont destinées au répit et le montant restant ira à des services d’information, de formation ainsi qu’au soutien psychosocial.

«La pandémie a accru la détresse des personnes proches aidantes, donnant aux organismes qui les soutiennent une importance plus grande que jamais, indique le directeur général de l’Appui pour les proches aidants, Guillaume Joseph, par voie de communiqué. Depuis le début de la crise de la COVID-19, les organismes qui œuvrent auprès des proches aidants ont modifié leurs façons de faire dans le but d’adapter et de maintenir leurs services dans ce contexte exceptionnel. Nous sommes fiers de continuer à être présents pour que les organismes obtiennent le soutien nécessaire pour mettre en place des projets, et pour que les proches aidants puissent trouver des réponses à leurs besoins.»

Depuis le début de la pandémie, les proches aidants ont été particulièrement affectés. Les demandes d’aide reçues par Info-aidant, un service d’écoute et d’information offert aux proches aidants, ont augmenté de 36%.

«À travers l’année, nous nous sommes efforcés de répondre aux besoins des personnes proches aidantes et nous avons multiplié les efforts pour être à leurs côtés, notamment en augmentant les heures d’ouverture d’Info-aidant dès la première vague et en ajoutant de nouvelles ressources», précise Guillaume Joseph. (S.D.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page