Connectez-vous à nous

1460 franchissent le fil d’arrivée

Actualités

1460 franchissent le fil d’arrivée

CHAMPFLEURY. Disparu depuis une semaine, le soleil est réapparu le 23 avril pour la traditionnelle course dans les rues de Champfleury, où plus de 1600 personnes étaient dûment inscrites, un sommet.

Commentaires

Tôt en matinée, ils étaient 170 retardataires à s’inscrire sur place, alors que le coup de départ était donné à 9h.
Comme c’est la coutume, l’épreuve du 5 km est celle qui a attiré le plus grand nombre de coureurs avec 560 inscrits.
Familial
Toutefois, selon le directeur général de l’Association des résidents de Champfleury (ARC), Sébastien Tétreault, la surprise est venue cette année du 3 km avec ses 350 inscriptions, soit autant que pour l’épreuve maîtresse du 10 km.
Il se réjouit tout particulièrement de l’intérêt soulevé par cette courte distance.
Son explication: les enfants qui ces dernières années ont été initiés à la course d’un kilomètre s’inscrivent aujourd’hui sur une boucle un peu plus grande.
Quant au parcours d’un kilomètre, il a généré 230 inscriptions auprès des petits et de leurs parents.
À cet égard, M. Tétreault salue l’implication du regroupement M’îles Lieux en forme, dont la mission est d’améliorer la qualité de vie des familles de Sainte-Rose et Fabreville en favorisant le développement global des jeunes enfants et l’adoption de saines habitudes de vie.
Cet organisme a fait, entre autres, la promotion de la Course de Champfleury auprès des élèves d’écoles primaires et secondaires du secteur, à qui il n’en coûtait que 2 $ pour s’inscrire.
Par ailleurs, une soixantaine de forfaits familiaux ont trouvé preneurs auprès d’autant de familles formées de 4 à 6 personnes.
Marathon
Présent à l’événement, le maire Marc Demers a profité de l’occasion pour rappeler aux coureurs la tenue prochaine du premier marathon de l’histoire de Laval.
Cette épreuve mythique de 42,2 km se tiendra dans le cadre de la Course des pompiers, le dimanche 4 juin.
Le départ aura lieu dans l’est de l’île, près du pont Sophie-Masson (pont de Terrebonne) et la course se terminera au Centropolis, en plein cœur de la Grande fête annuelle des pompiers.
De son côté, le conseiller du secteur et chef de Parti Laval, Michel Trottier, a salué le succès de la Course de Champfleury qui ne s’est jamais démenti au fil des ans.
Il a rappelé que la première édition avait attiré 200 coureurs en 2009, année où il avait accédé à la présidence de l’ARC qu’il a occupée pendant 5 ans.
Enfin, MM. Demers et Trottier ont tous deux souligné la présence de la centaine de bénévoles sur le terrain. Plus de la moitié d’entre eux étaient des joueurs de la formation de football des Loups de l’école Curé-Antoine-Labelle et des membres du mouvement scout.

Tôt en matinée, ils étaient 170 retardataires à s’inscrire sur place, alors que le coup de départ était donné à 9h.
Comme c’est la coutume, l’épreuve du 5 km est celle qui a attiré le plus grand nombre de coureurs avec 560 inscrits.
Familial
Toutefois, selon le directeur général de l’Association des résidents de Champfleury (ARC), Sébastien Tétreault, la surprise est venue cette année du 3 km avec ses 350 inscriptions, soit autant que pour l’épreuve maîtresse du 10 km.
Il se réjouit tout particulièrement de l’intérêt soulevé par cette courte distance.
Son explication: les enfants qui ces dernières années ont été initiés à la course d’un kilomètre s’inscrivent aujourd’hui sur une boucle un peu plus grande.
Quant au parcours d’un kilomètre, il a généré 230 inscriptions auprès des petits et de leurs parents.
À cet égard, M. Tétreault salue l’implication du regroupement M’îles Lieux en forme, dont la mission est d’améliorer la qualité de vie des familles de Sainte-Rose et Fabreville en favorisant le développement global des jeunes enfants et l’adoption de saines habitudes de vie.
Cet organisme a fait, entre autres, la promotion de la Course de Champfleury auprès des élèves d’écoles primaires et secondaires du secteur, à qui il n’en coûtait que 2 $ pour s’inscrire.
Par ailleurs, une soixantaine de forfaits familiaux ont trouvé preneurs auprès d’autant de familles formées de 4 à 6 personnes.
Marathon
Présent à l’événement, le maire Marc Demers a profité de l’occasion pour rappeler aux coureurs la tenue prochaine du premier marathon de l’histoire de Laval.
Cette épreuve mythique de 42,2 km se tiendra dans le cadre de la Course des pompiers, le dimanche 4 juin.
Le départ aura lieu dans l’est de l’île, près du pont Sophie-Masson (pont de Terrebonne) et la course se terminera au Centropolis, en plein cœur de la Grande fête annuelle des pompiers.
De son côté, le conseiller du secteur et chef de Parti Laval, Michel Trottier, a salué le succès de la Course de Champfleury qui ne s’est jamais démenti au fil des ans.
Il a rappelé que la première édition avait attiré 200 coureurs en 2009, année où il avait accédé à la présidence de l’ARC qu’il a occupée pendant 5 ans.
Enfin, MM. Demers et Trottier ont tous deux souligné la présence de la centaine de bénévoles sur le terrain. Plus de la moitié d’entre eux étaient des joueurs de la formation de football des Loups de l’école Curé-Antoine-Labelle et des membres du mouvement scout.

Sur le podium du 10 km, on retrouve Mathieu Desbiens (or), Manuel Cabral (argent) et Martin Rouillard (bronze) qui ont complété le parcours avec un chrono respectif de 35m50s, 36m45s et 38m33s.Sur le podium du 10 km, on retrouve Mathieu Desbiens (or), Manuel Cabral (argent) et Martin Rouillard (bronze) qui ont complété le parcours avec un chrono respectif de 35m50s, 36m45s et 38m33s.  ©Photo – Photo Club Photo Laval-Guy Chagnon

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page