Connectez-vous à nous
Une administration Boyer doublerait les investissements en termes d’acquisitions environnementales des quatre dernières années. (Photo 2M.Media – Archives)

Élections municipales

100 M$ pour les milieux naturels, promet Boyer

Le chef du Mouvement lavallois et candidat à la mairie, Stéphane Boyer, s’engage à investir dans un prochain mandat 100 M$ pour l’acquisition, la protection et la mise en valeur de milieux naturels.

Ce faisant, il doublerait les investissements inhérents aux acquisitions environnementales des quatre dernières années.
«Cet engagement s’inscrit dans la tendance de notre administration, alors que nous avons fait quadrupler les espaces protégés au cours des deux derniers mandats», déclare l’actuel vice-président du comité exécutif dans un communiqué publié le 12 octobre.  De fait, depuis 2013, les aires protégées en sol lavallois sont passées de 3 à 12 % de la superficie totale de l’île Jésus.

Stéphane Boyer, chef du Mouvement lavallois. (Photo gracieuseté)

 

Cible à la hausse

M. Boyer prend également l’engagement d’augmenter à 17 % la cible du territoire protégé. Il va ainsi dans le sens du Conseil régional de l’environnement (CRE), qui jugeait trop faible la cible de 14 % que l’administration Demers-Boyer avait fixée dans le Plan de conservation et de mise en valeur des milieux naturels, adopté en septembre 2020.

Le mois dernier, Parti Laval – Équipe Michel Trottier prenait le même engagement, conformément au seuil minimal fixé par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

À cet égard, le CRE établit entre 17 et 20 % le potentiel de protection des milieux naturels en sol lavallois.

L’enjeu du siècle

«La protection de l’environnement, c’est l’enjeu du 21e siècle», rappelle Stéphane Boyer tout en dressant un bilan de 720 hectares de milieux naturels acquis au cours des 8 dernières années, dont les deux grandes îles de la Rivière des Mille-Îles – les îles aux Vaches et Saint-Pierre – comptent à elles seules pour 22 %.

Par ailleurs, le parti rappelle la récente prise de position de son chef en faveur de la création sur la rivière des Mille Îles de la plus grande réserve faunique du Québec en milieu urbain.

«Nous avons l’expérience nécessaire pour mener à terme les engagements que nous vous proposons», termine Stéphane Boyer en précisant que «93% des engagements électoraux du dernier mandat du Mouvement lavallois ont été réalisés ou sont en cours de réalisation».

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page