Connectez-vous à nous
agriculture
La première entente s'élevait à plus de 855 000$. (Photo gracieuseté Ville de Laval)

agriculture

1 125 000$ pour soutenir le secteur agroalimentaire

Après une première collaboration «concluante», la Ville de Laval et ses partenaires renouvellent sur trois ans l’entente sectorielle agroalimentaire.

Celle-ci vise la mise en commun de ressources financières et techniques afin d’établir des projets «prioritaires et structurants» pour le développement du secteur agroalimentaire à Laval.

Parmi les partenaires signataires de l’entente, on retrouve le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval, ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, syndicat de l’Union des producteurs agricoles de Laval, ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et Office du Tourisme de Laval.

Par l’entremise de l’entente triennale, ces derniers se mobiliseront autour d’une vision commune, harmoniseront leurs actions, traiteront des enjeux liés à la relève et au rapprochement avec la population, aideront les entreprises à mettre en place des projets s’appuyant sur le développement durable et établiront des projets mobilisation dans le cadre du futur Plan de développement de la zone agricole (PDZA).

Pour ce faire, les acteurs du milieu peuvent compter sur un appui financier des partenaires, dont 225 000$ du MAPAQ dans le cadre du programme Territoire : Priorités bioalimentaires et 810 000$ de la Ville de Laval provenant du plan de relance et du Soutien à la compétence de développement local et régional des MRC du Fonds régions et ruralité.

«Nous souhaitons que les Lavalloises et les Lavallois soient fiers de leurs agriculteurs, qu’ils soient fiers des produits cultivés et récoltés ici, à même leur ville, partage Ray Khalil, conseiller municipal de Sainte-Dorothée et responsable des dossiers de l’agriculture, via communiqué. Investir dans celle-ci, c’est aussi investir dans notre économie, dans notre environnement et donc, dans notre futur.»

Notons que certains projets de la dernière entente ont contribué au dynamisme du secteur agroalimentaire lavallois, tels que la Stratégie de remembrement, des outils et formations pour les producteurs et entreprises en transformation et le déploiement de campagnes de visibilité. (C.R.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page