Connectez-vous à nous

Une troisième nuit dans le froid

lidl opening times today

Actualités

Une troisième nuit dans le froid

Le chef de division, opérations du Service des incendies Sylvain Gariépy a annoncé que la panne durerait encore une autre nuit, alors que le nombre de logis sans électricité est passé sous le cap des 20 000, le 10 avril vers 15h00, au Centre communautaire de Lausanne, dans Vimont.

«Nous allons pouvoir faire un bilan de démobilisation demain, je l’espère», a-t-il commenté.

La plupart des résidences encore touchées se trouvent dans Vimont, Auteuil, Duvernay et Sainte-Rose. «Par contre, en venant ici, j’ai reçu trois appels pour des avertisseurs de fumée du quartier qui ont sonné, a affirmé Evelyne Boudreau, porte-parole du Service de police de Laval (SPL). Ça indique que l’électricité est de retour.»

Sur le site Web d’Hydro-Québec, à 19h, le 10 avril, on comptait 11 147 clients qui n’avaient pas retrouvé le courant,

En matinée, plus de 29 000 habitations étaient touchés. «Le Soleil aide énormément, a complété Mme Boudreau. Ça enlève la glace et donc beaucoup de poids des fils électriques.»

Chaleur

«Ce qui m’inquiète, c’est comment les gens vont se réchauffer, a ajouté M. Gariépy. Les maisons ne font que se refroidir de jour en jour.»

Les deux haltes sécuritaires, les centres communautaires Accès, dans Laval-Ouest, et de Lausanne, dans Vimont, sont toujours disponibles pour les citoyens.

«Les centres vont être ouverts tant que le besoin va être là, d’indiquer Mme Boudreau. Plutôt que d’essayer de vous réchauffer par des moyens non sécuritaires, trouvez un autre endroit où dormir.»

À noter que les trajets 27 et 46 de la Société de transport de Laval sont gratuits pour le déplacement jusqu’à ces établissements.

Également, les biliothèques de la Ville seront exceptionnellement ouvertes jusqu’à 21h, le 10 avril, pour réchauffer les gens qui le désirent et permettre de recharger les appareils électroniques.

Incidents en baisse

Une nouvelle plus rassurante, selon les autorités, est la diminution de 25 % du nombre d’appels des Lavallois. «Aujourd’hui, nous n’avons pas eu de nouveau cas d’intoxication au monoxyde de carbone», a raconté le chef de division.

Depuis le début de la crise, 25 personnes ont été admises à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé pour ce problème.

Les véhicules d’urgence et des travaux publics sillonnent toujours les quartiers problématiques pour porter secours à ceux qui seraient privés de téléphone. Pour obtenir de l’aide, les résidents doivent se manifester auprès de ces véhicules.

Gestion

La Croix-Rouge participe par la présence de bénévoles et en fournissant des oreillers et couvertures pour les personnes dormant dans les haltes.

«Je suis agréablement surpris par l’organisation, a fait savoir André Robert, bénévole pour la Croix-Rouge depuis 12 ans. L’ambiance était somme toute positive, les enfants jouaient dans une grande pièce. Laval peut être fière.»

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page