Connectez-vous à nous

Une nouvelle autoroute urbaine pour 2025

Actualités

Une nouvelle autoroute urbaine pour 2025

Après plusieurs années d’attente et de nombreuses annonces promettant sa réalisation, le prolongement de l’autoroute 19 est maintenant au point de non-retour avec le dévoilement des travaux à venir pour une autoroute urbaine, comprenant échangeurs et voies réservées, livrée dans sept ans, a révélé cet après-midi le premier ministre, Philippe Couillard.

Commentaires

Ce tronçon compris entre les boulevards Saint-Martin Est (Laval) et le boulevard Industriel (Bois-des-Filion) comptera sur trois voies dans les directions nord et sud, dont une sera dédiée aux autobus, covoiturage et véhicules électriques.

«Il y aura aussi quatre nouveaux échangeurs, soit à la hauteur de Dagenais, Saint-Saëns, des Mille-Îles et la route 344, à Bois-des-Filion, a expliqué André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrifications des transports, également présent au point de presse tenu sur la rue Bienville, à Auteuil, aux abords de la voie rapide. Ces échangeurs assureront une circulation plus fluide et une meilleure sécurité pour les automobilistes.»

Les plans prévoient le réaménagement d’un échangeur existant, l’aménagement d’un stationnement incitatif de 700 places et terminus à l’angle de la 640, d’écrans antibruit ainsi que le prolongement et le réaménagement de la piste polyvalente, a noté Philippe Couillard.

«Un nouveau pont sera également construit du côté est de celui déjà existant», a mentionné celui qui a déjà habité à Vimont de 1984 à 1992.

Travaux techniques entamés

Preuve que cette annonce est la bonne, Philippe Couillard a fait remarquer que des travaux d’arpentage ont été réalisés récemment et que des relevés géotechniques et une caractérisation des sols sont prévus ce printemps. Les travaux préparatoires devraient s’étendre jusqu’à l’an prochain, faisant ensuite place au début de la construction, prévue en 2020 pour une finalisation en 2025, «des dates qui correspondent aux meilleures évaluations des experts», a-t-il fait savoir, soulignant l’ampleur du projet.

«Un appel d’offres se fera cet automne pour les plans et devis», a ajouté le premier ministre, répétant à plusieurs reprises que le dossier de l’A-19 venait de franchir une étape de non-retour. «On ne peut plus reculer parce que ç’a aurait des conséquences financières et judiciaires avec des contrats déjà signés.»

Selon les estimations préliminaires, le prolongement de l’A-19 coûterait entre 500 et 600 M$, a confié le chef du Parti libéral.

Transport collectif et durable

Interrogé sur la longue durée des travaux et la nouvelle réalité routière dans sept ans, avec une croissance démographique attendue sur la Rive-Nord, Philippe Couillard a souligné  les caractéristiques de la future autoroute, adaptée aux besoins de demain.

«Aucune ville au monde ne parviendra à enrayer la congestion avec juste des autoroutes et des voitures. Ça prend des éléments pour le transport actif et collectif et c’est ce que nous aurons ici. Il faut offrir plus d’options de transport et moins de perte de temps. La mobilité durable occupe une grande place et nous sommes en train de construire un nouveau Québec.»

De bonnes nouvelles

Paul Larocque, ancien maire de Bois-des-Filion, fondateur et porte-parole de la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées, a qualifié ces nouvelles de «bonnes», mais admet qu’il faut se garder une certaine réserve jusqu’à ce que les plans soient divulgués.

«C’est toutefois un pas de plus dans la bonne direction. C’est certain que les délais sont longs, mais ce sont de gros travaux. Si on lance les offres de service pour les plans et devis, c’est annonciateur. On va s’accrocher à cet engagement-là du premier ministre.»

Fermetures à prévoir

Les travaux techniques se poursuivant sur la 335, les automobilistes devront emprunter un détour balisé par le boulevard des Laurentides le 23 avril, de 22h à 4h (fermeture dans les deux directions entre la rue Saint-Saëns Est et le boulevard des Mille-Îles), les 24 et 25 avril, de 22h à 4h (fermeture complète entre le boulevard Dagenais Est et la rue Saint-Saëns Est) ainsi que le 26 avril de 23h à 4h (fermeture complète entre le boulevard Dagenais Est et la rue Saint-Saëns Est)

Ce tronçon compris entre les boulevards Saint-Martin Est (Laval) et le boulevard Industriel (Bois-des-Filion) comptera sur trois voies dans les directions nord et sud, dont une sera dédiée aux autobus, covoiturage et véhicules électriques.

Les sourires étaient de mise pour Philippe Couillard et les nombreux élus présents à lLes sourires étaient de mise pour Philippe Couillard et les nombreux élus présents à l’annonce sur la nouvelle autoroute urbaine.  ©Photo – Photo 2M.Media – Mario Beauregard

«Il y aura aussi quatre nouveaux échangeurs, soit à la hauteur de Dagenais, Saint-Saëns, des Mille-Îles et la route 344, à Bois-des-Filion, a expliqué André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrifications des transports, également présent au point de presse tenu sur la rue Bienville, à Auteuil, aux abords de la voie rapide. Ces échangeurs assureront une circulation plus fluide et une meilleure sécurité pour les automobilistes.»

Les plans prévoient le réaménagement d’un échangeur existant, l’aménagement d’un stationnement incitatif de 700 places et terminus à l’angle de la 640, d’écrans antibruit ainsi que le prolongement et le réaménagement de la piste polyvalente, a noté Philippe Couillard.

«Un nouveau pont sera également construit du côté est de celui déjà existant», a mentionné celui qui a déjà habité à Vimont de 1984 à 1992.

Travaux techniques entamés

Preuve que cette annonce est la bonne, Philippe Couillard a fait remarquer que des travaux d’arpentage ont été réalisés récemment et que des relevés géotechniques et une caractérisation des sols sont prévus ce printemps. Les travaux préparatoires devraient s’étendre jusqu’à l’an prochain, faisant ensuite place au début de la construction, prévue en 2020 pour une finalisation en 2025, «des dates qui correspondent aux meilleures évaluations des experts», a-t-il fait savoir, soulignant l’ampleur du projet.

«Un appel d’offres se fera cet automne pour les plans et devis», a ajouté le premier ministre, répétant à plusieurs reprises que le dossier de l’A-19 venait de franchir une étape de non-retour. «On ne peut plus reculer parce que ç’a aurait des conséquences financières et judiciaires avec des contrats déjà signés.»

Selon les estimations préliminaires, le prolongement de l’A-19 coûterait entre 500 et 600 M$, a confié le chef du Parti libéral.

Transport collectif et durable

Interrogé sur la longue durée des travaux et la nouvelle réalité routière dans sept ans, avec une croissance démographique attendue sur la Rive-Nord, Philippe Couillard a souligné  les caractéristiques de la future autoroute, adaptée aux besoins de demain.

«Aucune ville au monde ne parviendra à enrayer la congestion avec juste des autoroutes et des voitures. Ça prend des éléments pour le transport actif et collectif et c’est ce que nous aurons ici. Il faut offrir plus d’options de transport et moins de perte de temps. La mobilité durable occupe une grande place et nous sommes en train de construire un nouveau Québec.»

De bonnes nouvelles

Paul Larocque, ancien maire de Bois-des-Filion, fondateur et porte-parole de la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées, a qualifié ces nouvelles de «bonnes», mais admet qu’il faut se garder une certaine réserve jusqu’à ce que les plans soient divulgués.

«C’est toutefois un pas de plus dans la bonne direction. C’est certain que les délais sont longs, mais ce sont de gros travaux. Si on lance les offres de service pour les plans et devis, c’est annonciateur. On va s’accrocher à cet engagement-là du premier ministre.»

Fermetures à prévoir

Les travaux techniques se poursuivant sur la 335, les automobilistes devront emprunter un détour balisé par le boulevard des Laurentides le 23 avril, de 22h à 4h (fermeture dans les deux directions entre la rue Saint-Saëns Est et le boulevard des Mille-Îles), les 24 et 25 avril, de 22h à 4h (fermeture complète entre le boulevard Dagenais Est et la rue Saint-Saëns Est) ainsi que le 26 avril de 23h à 4h (fermeture complète entre le boulevard Dagenais Est et la rue Saint-Saëns Est)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page