Connectez-vous à nous

Une Lavalloise à l’émission Les Chefs! La brigade

Actualités

Une Lavalloise à l’émission Les Chefs! La brigade

TÉLÉVISION. Issue d’une famille où les plaisirs culinaires tiennent un rôle important, et après plusieurs années d’expérience en restauration, Julie Flynn-Robitaille sentait qu’elle en était à un bon moment de sa vie pour s’inscrire à l’émission Les Chefs! La brigade, qui débute ce soir sur ICI Radio-Canada Télé.

Commentaires

Malgré les multiples apprentissages qu’elle ait pu y faire, elle confie qu’elle ne tenterait pas à nouveau ce genre d’expérience, très prenante émotivement.

«En cuisine, on apprend à gérer le stress, mais là, c’est un tout nouveau stress avec le tournage et que je n’ai pas l’habitude d’avoir, indique en toute humilité Julie Flynn-Robitaille. Je pense que le chronomètre, c’est ce qui nous fait le plus peur à chaque fois.»

Si elle rate un plat dans son travail, elle peut généralement le recommencer. Mais pas aux Chefs.

«Ce n’est pas une place où tu essayes de nouvelles techniques, relève Julie Flynn-Robitaille. Tu dois vraiment utiliser ce que tu connais et ce que tu maîtrises.»

Confiance

La candidate reconnaît que sa participation à l’émission lui a donné une dose de confiance.

«J’ai eu deux années très difficiles, avec beaucoup de changements dans ma vie, ajoute la résidente d’Auteuil. Ça faisait trois ans que je pensais à m’inscrire. J’ai fait les auditions et j’ai été prise. Ça vient clore toutes les démarches que j’ai entreprises dans les dernières années.»

En plus de travailler à la Tablée des chefs et dans la cuisine d’un club de golf, d’enseigner aux cours de cuisine 4 services, et d’étudier à l’université, Julie Flynn-Robitaille a dû très bien s’organiser pour aller 4 semaines à Québec pour 16 tournages.

«Mes employeurs ne m’ont pas empêchée. Je n’ai eu que des encouragements pour y participer, car tous savaient que ça allait m’aider dans mon développement personnel et ma carrière», laisse savoir la participante.

Des apprentissages

Le contact avec les 11 autres chefs lui a transmis un bagage de connaissances inespéré, ce qui, pour elle, reste un privilège.

«On a tous des compétences différentes et on vient de différents milieux, ajoute celle qui a étudié il y a neuf ans à l’École hôtelière de Laval. Ce qui fait que, de manière intensive, j’ai appris plein de nouvelles choses. Par exemple, j’aime la gastronomie, mais je n’en ai pas fait beaucoup dans ma carrière. Ce petit côté-là, je l’ai appris aux Chefs

Que représente la cuisine pour la participante de 29 ans? «Elle apporte une grande ouverture, conclue celle qui est aussi inspirée par le côté rassembleur associé aux plaisirs culinaires. On découvre de nouvelles textures, saveurs, couleurs et produits. Ce domaine est toujours en changement, ça ne stagne jamais. Comme je n’aime pas trop la routine, ça m’allume beaucoup.»

Mentionnons que la série comprend 10 émissions qui seront diffusées le lundi à 20h, du 29 juin au 31 août.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page