Connectez-vous à nous

Une compétition de robotique les mène jusqu’au Qatar

lidl opening times today

Actualités

Une compétition de robotique les mène jusqu’au Qatar

PROGRAMMATION. Deux Lavallois s’envoleront pour la capitale du Qatar, à Doha, afin de représenter le Canada à la 12e édition de la World Robot Olympiad (WRO), une compétition internationale de robotique qui aura lieu du 6 au 8 novembre.

Commentaires

Émile-Antoine et son père Martin Bourque ont raflé deux médailles d’or et une médaille d’argent à la suite de la compétition provinciale de robotique Zone01, à la fin de mars.

«On va aller présenter le défi qu’on a gagné à la compétition», lance Émile-Antoine, âgé de 11 ans, en parlant du robot entièrement construit en blocs Lego et programmé sous l’assistance de son père, le mentor de l’équipe, afin de le rendre autonome pour le défi québécois.

Les deux jeunes autres membres de l’équipe, Simon Galibois et Vince Yee Chong, ne suivront pas le duo pour cette odyssée qatarienne.

Difficultés supplémentaires

Leur équipe nommée Cardi-LEGO junior devra se plier à d’autres exigences de la part des organisateurs du concours international comparativement au défi à la Tohu.

En effet, le robot que les deux membres comptent présenter doit absolument être démonté et les mentors ne peuvent pas aider les enfants à le remettre sur pied.

«À Zone01, je n’ai pas fait le défi avec le robot démonté», explique Émile-Antoine, qui a plutôt travaillé avec un robot construit à l’avance et programmé pour la compétition avec un logiciel de robotique conçu spécifiquement pour les Lego.

«Aussi, au Qatar, nous n’aurons pas le droit d’avoir de plan, renchérit-il. Il faudra qu’il soit dans ma tête.»

Malgré ces difficultés supplémentaires, le jeune homme a confiance en ses capacités et croit qu’il pourra parvenir à ses fins. «Ma mère dit souvent que j’ai une bonne mémoire, ajoute-t-il. Je pense que ça pourrait m’aider.»

Transmettre sa passion

Le jeune résident de Champfleury qui fréquente l’école Des Cardinaux, compte se pratiquer considérablement au cours des prochains mois.

«Ils ont 150 minutes pour reconstruire le robot au complet», laisse savoir Martin Bourque, qui trouve raisonnable ce temps alloué.

Celui-ci a fait un baccalauréat en ingénierie, d’où vient en partie son intérêt pour la robotique électronique.

En 2009, M. Bourque achetait un ensemble de robotique pour ses deux enfants. «Mon plus vieux avait huit ans à l’époque, mais ce n’était pas facile de passer d’une étape à l’autre avec les plans», admet le père.

En 2012, il discute avec son aîné, Charles-Édouard, pour lui demander s’il voulait participer à la compétition de Zone01. Le jeune a accepté l’offre, une équipe a été formée et l’aventure a commencé pour cette famille. En 2014, Émile-Antoine atteint l’âge pour participer à la compétition et une équipe Cardi-LEGO junior voit le jour, l’aîné poursuivant l’aventure avec Cardi-LEGO senior.

«J’avais vraiment le goût de montrer à mes enfants ce qu’est la robotique, indique M. Bourque, qui jouait aussi aux Lego lorsqu’il était plus jeune. Les enfants jouent tout en apprenant à faire de la programmation, de la construction et lire des plans sans oublier des étapes. C’est très ludique et amusant pour eux, mais aussi pour les parents.»

Activité de financement

Étant donné le prix relativement élevé des billets d’avion vers le Qatar, le père et son fils organiseront une activité de financement pour absorber les coûts.

«Émile-Antoine est très motivé pour y aller et amasser des sous», laisse savoir M. Bourque.

Les idées commencent à germer dans la tête des deux participants quant à l’activité de financement qu’ils choisiront.

Déjà, le jeune a commencé à vendre des barres de chocolat. Quant à Martin, il aimerait bien organiser un événement de fabrication de robots miniatures. «Ce serait pour faire des petites compétitions de sumo, par exemple, un après-midi», réfléchit-il.

Pour suivre Émile-Antoine et Martin Bourque dans leur aventure vers le Qatar: www.facebook.com/cardilego

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page