Connectez-vous à nous

Trois nouveaux radars fixes sur le territoire lavallois

Actualités

Trois nouveaux radars fixes sur le territoire lavallois

CIRCULATION. Dès le 28 décembre, un radar photo fixe et de surveillance aux feux rouges, ainsi que deux appareils de surveillance aux feux rouges, seront mis en place.

Commentaires

Le premier radarest situé sur le boulevard Saint-Martin Est, à l’intersection du boulevard des Laurentides, en direction sud-ouest.

Les deux autres appareils sont situés sur le boulevard de la Concorde Ouest, à l’intersection de la 12e Avenue, en direction nord-est, et sur le boulevard des Laurentides, au coin du boulevard Dagenais Ouest, en direction sud-est. La signalisation avisera les usagers de la route de la présence de l’appareil.

Les emplacements de ces appareils ont été choisis par la Ville de Laval. Des critères liés à la sécurité routière ont guidé ce choix, notamment le nombre anormalement élevé d’accidents survenus à ces endroits.

Vaste déploiement

Ces appareils sont au nombre de ceux qui sont déployés dans le cadre d’un projet pilote de coopération municipale. D’une durée de 18 mois, il regroupe les villes de Gatineau et Laval, ainsi que les agglomérations de Longueuil et Québec.

Ce projet pilote s’inscrit dans la phase deux de déploiement des radars photo qui a débuté le 19 octobre. Au total, 36 nouveaux appareils seront graduellement installés sur 129 nouveaux emplacements. Ces derniers sont répartis dans les régions de la Chaudière Appalaches, Capitale-Nationale, des Laurentides, de Lanaudière, Laval, de la Montérégie, de Montréal et l’Outaouais.

Efficacité démontrée

Depuis 2009, les radars photo et les appareils de surveillance aux feux rouges ont prouvé leur efficacité pour contribuer à l’amélioration du bilan routier, soutient le ministère des Transports, par voie de communiqué: «On a remarqué une diminution du nombre d’accidents aux endroits où sont installés ces appareils. La réduction attribuable aux radars photo fixes est de 59 %, aux appareils de surveillance aux feux rouges, de 41 % et aux radars photo mobiles, de 26 %». (B.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page