Connectez-vous à nous

Trois nouveaux parcs canins à Laval

Actualités

Trois nouveaux parcs canins à Laval

DU NOUVEAU. La Ville de Laval investira 645 000 $ pour aménager 3 nouveaux parcs canins à Horizon-Jeunesse, dans le quartier Auteuil, Berthiaume-Du Tremblay, à Chomedey et, sur la rue Lisane, à Fabreville.

Commentaires

Une nouvelle surface de criblure de granite sera testée pour ces aménagements. «Il est aussi prévu de séparer les petits chiens des gros dans les enclos», a précisé la porte-parole de la Ville, Nadine Lussier.

Ce montant inclu les taxes, l’aménagement ainsi que la location du terrain appartenant à Hydro-Québec pour le parc situé à Fabreville.

Un dans chaque secteur

Laval compte déjà sur son territoire six parcs aménagés de façon similaire, mais présentant des différences, particulièrement au niveau de leurs dimensions.

Ces parcs ont nécessité des déboursés d’environ 900 000 $, incluant les taxes, pour leurs aménagements. La Ville dépense 7 000 $ par parc pour une période de 5 ans pour leur entretien. Toutefois, les honoraires professionnels nécessaires à la préparation des plans et devis et à la surveillance des chantiers ne sont pas comptabilisés.

Historique

Après avoir reçu une pétition pour créer un lieu pour les chiens vers la fin des années 90, la Ville demande à son Service des travaux publics et de l’environnement urbain de préparer un rapport. Ce dernier proposait l’aménagement de divers sites, où les propriétaires de chiens pourraient laisser leur animal courir sous leur surveillance, à l’intérieur d’un enclos spécialement aménagé.

Les parcs canins ont d’abord vu le jour comme une mesure «d’accommodement raisonnable» entre des maîtres désireux de faire courir leurs animaux en paix et des citoyens soucieux de préserver la quiétude de l’espace public.

14 ans

Les autorités municipales ont demandé qu’un site soit aménagé à titre de projet pilote à l’été 2000. Le Service de l’ingénierie a alors proposé un terrain appartenant à la Ville, mais situé sur la servitude d’Hydro-Québec, au nord de l’intersection du boulevard Notre-Dame et de la rue Montgolfier (aujourd’hui nommé parc Binet).

Les parcs à chiens sont les seuls lieux publics à Laval où vous pouvez laisser votre animal courir librement, sans laisse.

Autres textes à lire: «La bouette, ça suffit»

 Les licences de chiens rapportent 459 432 $.

«Il y a place à amélioration» – Marc Demers

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page