Connectez-vous à nous

Trois jeunes de la Maison des enfants le Dauphin en Suisse

Actualités

Trois jeunes de la Maison des enfants le Dauphin en Suisse

INTERNATIONAL. La Maison des enfants le Dauphin (MED) a été invitée à participer à une conférence en Suisse avec trois enfants fréquentant l’organisme.

Commentaires

Emanuel Nedelea, Samir Sarwari et Samar Sarwari s’envoleront à Caux pour prendre part à cet événement ayant lieu dans un château dominant le lac Léman et la forêt, du 27 juillet au 2 août.

Ils représenteront le Québec dans le cadre d’un projet d’envergure internationale, où se réuniront également des enfants de tous les continents et provenant de divers milieux.

Les jeunes, très enthousiastes, parleront de participation, de changement et des droits des enfants, tout en se faisant porte-parole de la MED.

Ils ont été choisis selon leurs capacités à bien communiquer et leurs aptitudes à interagir avec les autres, car ils devront prendre la parole devant un public. Être vif d’esprit, curieux et avoir une bonne écoute faisaient aussi partie des critères de sélection des deux accompagnatrices, Chantale Gignac et Stéphanie Leblanc, à la direction de la MED.

La préparation

Bien qu’un peu nerveux, les trois jeunes du quartier Chomedey ont hâte de vivre cette expérience et se préparent en faisant des recherches sur leur destination sur Internet, de même qu’en étudiant sur les droits des enfants.

Emanuel a très hâte de voir la Suisse, mais a des craintes «de ne pas dire les bonnes choses» lors des ateliers.

«Je ne connais pas les personnes et je ne sais pas comment elles sont, indique le jeune de 10 ans avec une belle assurance. J’ai un peu peur de l’inconnu. Mais ça fait trois ans que je viens ici, à la Maison des enfants, et je peux en parler.»

Samar, 11 ans, fréquente la MED depuis 1 an et demi. Ce sera sa deuxième expérience de voyage. «Pour me préparer, j’ai récolté beaucoup d’information sur la Suisse. On fait aussi des devoirs, mais c’est différent de ceux de l’école.»

Le frère de la jeune fille, Samir, s’estime heureux de prendre part à cette aventure, faisant partie «de ce petit pourcentage d’enfants de partout sur la Terre» qui participeront à cette conférence.

«Je suis un peu stressé, avoue le jeune de 10 ans. Ce sera la première fois que je voyage très loin. Mais à mon retour, je saurai plus d’information sur la Suisse.»

La barrière de la langue ne sera pas un problème pour ces enfants qui en parlent déjà trois. Autrement, un service de traduction simultanée leur sera fourni.

Leurs parents, très fiers de l’expérience que vivra leur progéniture, ne les accompagneront pas dans cette aventure, mais savent qu’ils seront entre bonnes mains.

Alimenter les réflexions

Le projet CATS (Children as Actors for Transforming Society/Enfants Acteurs de Changement de la Société) est une conférence interactive de sept jours et un espace où enfants, jeunes et adultes travaillent ensemble pour alimenter la réflexion sur les droits des enfants et la participation des ceux-ci dans la société. L’invitation provient de la fondation Apprentis d’Auteuil, en France, appuyée par la Ville de Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page