Connectez-vous à nous

Travaux majeurs aux arénas Yvon-Chartrand, Saint-François et Cartier

Sports

Travaux majeurs aux arénas Yvon-Chartrand, Saint-François et Cartier

Le piteux état de plusieurs arénas a forcé la Ville de Laval à injecter 23,5 M$ pour la rénovation de ces établissements. Entre 2012 et 2015, les arénas Yvon-Chartrand, Saint-François et Cartier seront rénovés au coût de 13,8 M$.

Près de 5,2 M$ seront investis dans des travaux majeurs à l’aréna Cartier. On procédera notamment au remplacement du système de réfrigération et de l’éclairage. Il y aura la réfection des vestiaires, des systèmes mécaniques et de l’enveloppe extérieure du bâtiment. De plus, on procédera à un réaménagement des gradins.

Rappelons que le 13 janvier 2009, la municipalité avait effectué des travaux de l’ordre de 40 000 $ à cet amphithéâtre de la rue Major. On avait changé le système d’éclairage et installé un plafond à faible émissivité. Cartier devenait le dernier aréna lavallois à pouvoir compter sur cette technologie (membrane isolante).

Construit en 1984, l’aréna Saint-François se fera une beauté avec des travaux évalués à 4,6 M$. On procédera notamment au remplacement du système de réfrigération, de la dalle de la patinoire, des conduites de réfrigération et de l’éclairage. Il y aura un agrandissement pour l’intégration des nouveaux systèmes (salles mécaniques). Parmi les autres travaux, on note la réfection des gradins.

Yvon-Chartrand

L’amphithéâtre Yvon Chartrand a été construit en 1976. Le remplacement du système de réfrigération, des chaudières et de l’éclairage figurent parmi les travaux de mise aux normes et de rénovation. Ces travaux sont estimés à 4 M$.

On procédera aussi à l’agrandissement pour l’intégration des nouveaux systèmes (salles de mécanique), à la réfection de la toiture et de l’extérieur de l’amphithéâtre, ainsi qu’au réaménagement des gradins.

«C’est certain qu’il risque d’y avoir un peu de perturbation dans les activités. Mais les principaux travaux se feront dans les périodes où les organismes ont le moins besoin de nos infrastructures», a souligné le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, en conférence de presse, le 29 mars.

Un nouveau complexe

Laval songe aussi à la construction d’un nouveau complexe de deux glaces, dans la portion sud-est de l’île. Des recommandations sont prévues pour 2015.

M. Vaillancourt a admis vouloir favoriser un partenariat, possiblement avec des établissements scolaires qui offrent des programmes de sport sur glace.

«Il est important de maximiser l’utilisation de ces infrastructures durant le jour. Nous avons déjà entamé les discussions avec nos partenaires», de conclure le premier citoyen.

L’importance des infrastructures

L’ancienne patineuse de vitesse de Fabreville, Amélie Goulet-Nadon, médaillée d’or des Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002, a souligné, dans une vidéo, l’importance d’avoir des infrastructures adéquates à Laval. «J’ai dû déménager à Montréal pour m’entraîner. Cette annonce est de l’or. Quand on investit dans les sports, on investit dans la santé.»

Le milieu se réjouit

Présents à la conférence de presse, Michel Demers, de Hockey Laval et Carole Pageau, présidente de l’Association régionale de patinage artistique de Laval, se sont réjouis de l’annonce de cet investissement. «Notre objectif était d’obtenir un ratio de 3,5 heures par participant. Avec ces annonces, nous serons à 3,3. C’est merveilleux!» termine M. Demers.

Autres textes à lire:

Laval investira 40 M$ dans les infrastructures des sports de glace.

Travaux majeurs à l’aréna Mike-Bossy.

Travaux majeurs aux arénas Samson et Laval-Ouest.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page