Connectez-vous à nous

Toujours pas de bénévole en chef à l’école Saint-Paul

lidl opening times today

Actualités

Toujours pas de bénévole en chef à l’école Saint-Paul

ÉDUCATION. L’école Saint-Paul n’a toujours pas trouvé son bénévole en chef pour le Club des petits déjeuners où 180 élèves avaient l’habitude d’y manger quotidiennement avant les classes.

Commentaires

Rappelons que le départ de la bénévole en chef, qui a déniché un emploi, a causé la fermeture temporaire du Club. «Le bénévolat est une richesse formidable dans notre société, mais rien n’est acquis, souligne la directrice générale du Club des petits déjeuners, Marie-Josée Lapratte. Il arrive quelques fois que nous devions fermer. La chose positive est qu’il n’y a pas un manque de bénévoles à l’école Saint-Paul.

Elle reconnaît l’urgence de dénicher et trouver la perle rare pour occuper ce poste, une personne dévouée, assidue, lève-tôt, etc. Celle-ci devra coordonner, gérer les opérations, faire preuve de leadership et de débrouillardise. Elle devra donner de son temps entre 6h30 et 8h30, du lundi au vendredi.

«Nous avons une équipe de bénévoles extraordinaire à l’école Saint-Paul, précise-t-elle. La personne recherchée sera bien entourée.

«On va se battre fort pour en trouver un ou une, ajoute-t-elle. Nous avons amorcé un dialogue avec la Commission scolaire de Laval (CSDL), l’école Saint-Paul et les organismes communautaires.»

Ventre vide

Cette fermeture temporaire n’est pas idéale pour les enfants. «Malheureusement, on peut supposer que les jeunes vont à l’école le ventre vide, admet Mme Lapratte. On sait que cela a un impact néfaste direct sur la concentration, les résultats et le comportement des élèves.»

Mme Lapratte insiste pour dire qu’il n’est pas question de fermer définitivement ce service qui existe depuis 2004.

Le projet pilote avec des retraités du groupe Réseau Sélection a été mis sur la glace. «Encore là, les aînés sont tristes. Nous ferons appel à nos réseaux pour trouver ce bénévole en chef», termine Marie-Josée Lapratte.

La directrice de l’école Saint-Paul, Chantal Durocher, n’a pas retourné nos nombreux appels.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page