Connectez-vous à nous

Sur la route des spiritueux hivernaux lavallois

Actualités

Sur la route des spiritueux hivernaux lavallois

VINICULTURE. Le vin et le cidre de glace du seul et unique vignoble lavallois, le Château Taillefer Lafon, sont des secrets bien gardés de la région.

Commentaires

Le cidre de glace Grand Frisson est d’ailleurs exporté dans les marchés de Noël français depuis l’année dernière.

«Ç’a été un très grand succès et ça se poursuit cette année, indique non sans une certaine fierté Manon Taillefer, copropriétaire du vignoble familial. La réponse a été extraordinaire! Il y a eu un lancement avec la presse française et on l’avait bien identifié comme un produit québécois.»

D’une année à l’autre, cette entreprise est tributaire des caprices de la nature pour concocter à la perfection ses spiritueux hivernaux. C’est le froid naturel qui prime pour effectuer les vendanges du vin de glace. En effet, il faut attendre des températures entre -10 et -13 degrés, et ce, au moins trois jours de suite.

«Généralement, on attend d’avoir -13 degrés, pendant plusieurs jours et là, on vendange, témoigne Manon Taillefer. Je peux vous dire que, pour avoir fait les vendanges l’hiver, c’est très froid! Les cépages qu’on a choisis donnent une qualité de vin supérieure, c’est pourquoi nous sommes les plus importants producteurs de vignes nobles (vitis vinifera) au Québec. Par contre, ce sont des cépages beaucoup plus fragiles l’hiver et ils demandent aussi plus d’ouvrage manuellement.»

Pour le cidre de glace, les pommes sont recueillies par temps froid dans un verger situé à Saint-Joseph-du-Lac. Autrement, tous les produits sans exception sont élaborés à la somptueuse propriété de la montée Champagne, entourée d’un boisé enchanteur, donnant un aspect champêtre au domaine.

«La viticulture, c’est de l’alchimie, indique Mme Taillefer. C’est très précis et complexe. Je dis toujours que c’est beaucoup plus compliqué que la jeune femme qu’on voit avec son petit foulard, sa jupe paysanne et qui écrase des raisins dans un tonneau.»

Projets d’avenir

Les objectifs à long terme de Manon Taillefer et son frère Jean-François restent de concocter continuellement de nouveaux produits. D’ailleurs, les derniers-nés sont des mousseux rosé et blanc, fait à la méthode champenoise. «On est en constante amélioration, indique la copropriétaire. On veut toujours des produits d’excellence, alors on surveille tout. Rien n’est laissé au hasard.»

Distinctions internationales

Le vin de glace lavallois a été présenté aux Sélections Mondiales des Vins 2004, un des sept grands concours internationaux.

«On a présenté notre vin de glace parmi 2300 produits de 30 pays, rappelle Manon Taillefer. Château Taillefer Lafon Vin de glace a gagné, dans un premier temps, la médaille d’or. Ensuite, nous avons reçu le trophée « Vinofed », qui récompensait le produit, toutes catégories de vins confondus.» Le cidre de glace avait aussi remporté, cette même année, une médaille d’argent.

Région fertile pour le vin

Les terres agricoles extrêmement riches et fertiles de la région de Laval, qualités propres aux basses terres du fleuve Saint-Laurent, peuvent permettre la production de vin. Le Château Taillefer Lafon détient l’exclusivité de cet art dans la région. La propriété possède 25 000 plants de vignes qui permettent de produire annuellement 25 000 bouteilles de vin. Cette terre familiale de Sainte-Dorothée est passée d’une production agricole de légumes à une autre désormais exclusivement vinicole, en 1999. Comment faire la transition vers l’art pointilleux qu’est la production vinicole? «On sait bien s’entourer, dévoile Manon Taillefer. Nous avons aussi un œnologue qui travaille exclusivement pour nous.»

Information: www.chateautailleferlafon.ca/accueil/fr/

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page