Connectez-vous à nous

Simon Bernier champion du monde WKA

Sports

Simon Bernier champion du monde WKA

Chanel Émond, Simon Bernier et Benoit Sauvageau, du Club Karaté Sportif, ont dignement représenté le Canada en grimpant huit fois sur le podium au Championnat du monde de la World Karate Association (WKA), tenu du 22 au 29 septembre, à Orlando, en Floride.

Simon Bernier, 16 ans, a connu beaucoup de succès en remportant trois médailles, dont le titre de champion du monde en kata coréen, dans la catégorie junior (13-17 ans).

Outre sa médaille d’or, Simon a mis la main sur la breloque argentée en kata traditionnel hard style et le bronze en kata traditionnel.

«Je suis très satisfait de ma performance. Ce fut une surprise de gagner l’or en kata coréen. Un titre de plus à ma collection», souligne timidement Simon Bernier.

«J’aurais dû rafler l’argent en kata traditionnel. J’ai perdu l’équilibre à deux reprises», ajoute-t-il.

Idole

Bernier est la coqueluche des jeunes karatékas lavallois. Outre ses nombreux titres de champion du monde au fil des ans, Simon est instructeur au Centre de Karaté Sportif de Chomedey et au Centre de Karaté Sportif St-Jérôme. Il étudie à l’École d’éducation internationale de Laval, et réussi à bien répartir son temps entre les études, l’entraînement et l’enseignement des arts martiaux.

Chanel triple médaillée

Chanel Émond, 16 ans, a brillé en s’emparant de trois médailles dans l’état de l’orange. Elle est vice-championne du monde en kata armé musical et en kata ouvert musical.

L’athlète de Sainte-Rose, qui en était à une sixième participation au Championnat du monde, a terminé sur la dernière marche du podium en kata armé sans musique.

«Je suis très fière de mes trois médailles. Je savais que je pouvais monter sur le podium. Par contre, ce fut plus difficile que prévu», raconte l’adolescente qui étudie au Collège Letendre.

Une grande fierté

Selon l’entraîneur Marcelin Cantin, sa protégée a démontré beaucoup de courage. Il a d’ailleurs salué sa grande détermination. «Malgré une blessure au poignet et à la cheville, Chanel a passé par-dessus la douleur. Je lui lève mon chapeau.»

Toujours selon Cantin, Simon Bernier démontre une belle maturité pour son âge.

Du bronze pour Sauvageau

Benoit Sauvageau, dans la catégorie exécutif (45 ans et plus), s’est emparé de deux médailles de bronze dans les divisions kata armé sans musique et kata armé traditionnel.

Le championnat de la WKA regroupait des athlètes provenant de l’Europe et de l’Amérique du Nord. En tout, une trentaine de pays étaient représentés.

Marcelin Cantin n’a pas caché sa joie au terme de cette compétition d’envergure. «Nos athlètes ont dignement représenté le Canada. Ils étaient accompagnés par Karyne Bélanger. Je suis très fier de leur performance. Grâce à leur entraînement des derniers mois, ils ont pu atteindre leur objectif et s’illustrer sur la scène internationale. Ils ont dû s’imposer une discipline et ça me réjouit. Ce sont tous des ceintures noires», note-t-il avec un large sourire.

«C’est un style très différent du karaté traditionnel. C’est plus du kickboxing. La compétition n’en demeure pas moins très forte», termine Marcelin Cantin.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page