Connectez-vous à nous

Sensibiliser la population à la cohabitation avec les coyotes

Actualités

Sensibiliser la population à la cohabitation avec les coyotes

La cohabitation avec les coyotes un peu partout sur le territoire lavallois est tout à fait possible.

La clé du succès demeure la sensibilisation de la population à ce canidé propre au continent américain, soutient la Ville.

Dès le mois de décembre 2014, l’administration a communiqué avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs à ce sujet. On lui a répondu que de la sensibilisation auprès de la population doit se faire, moyennant quelques consignes à suivre.

«Il faut savoir que la présence de coyotes dans un boisé est signe que ce dernier est en pleine santé et que son écosystème est riche et équilibré, soutient Valérie Sauvé, du Service des communications de Ville de Laval. Ceci est aussi tout à fait normal compte tenu de l’étendue de nos boisés.»

Elle rappelle que ces animaux ne constituent pas une menace pour l’humain, étant donné qu’ils sont normalement craintifs en sa présence.

Des propriétaires de résidences riveraines du bois de l’Équerre ont été rencontrés et des panneaux informatifs ont également été installés non loin de ce milieu naturel.

La Ville tient à être informée, en appelant au 311, de la présence de coyote ou de tout autre animal sauvage. (C.L.)

Quelques consignes à respecter

Tenir les chiens en laisse

Ne pas nourrir les coyotes

Ne pas s’approcher des coyotes

Ne pas tourner le dos à un coyote et courir

Garder une attitude dominante, faire du bruit

Éliminer les éléments attractifs près des propriétés (ordures)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page