Connectez-vous à nous

Sarah Maloum a tout raflé!

Sports

Sarah Maloum a tout raflé!

Une petite tornade appelée Sarah Maloum, du club Judo Ben de Laval, a tout balayé sur son passage au cours de la dernière saison.

La judoka de Pont-Viau a réalisé un exploit en gagnant tous ses combats par Ippon. Cela s’obtient lorsque l’adversaire tombe sur le dos avec force, vitesse et contrôle ou lors d’une immobilisation de 25 secondes.

Sarah a conclu sa saison en se coiffant de la médaille d’or au Championnat provincial dans la catégorie des moins de 13 ans, chez les moins de 32 kilos, tenu à Alma.

La jeune athlète de 10 ans, qui s’entraîne sous la férule d’Abdelmadjid Tayeb-Sherif, en était à une première participation au championnat provincial. Elle n’a pas été intimidée en remportant ses trois duels.

«Je dois dire que je suis surprise d’avoir tout gagné et surtout par Ippon. Je suis très fière», lance la jeune championne. «Je suis très heureuse d’avoir gagné au Championnat provincial où toutes les meilleures filles du Québec étaient réunies», ajoute-t-elle.

Palmarès éloquent

Outre son titre provincial, Sarah s’est avérée électrisante sur les tatamis en gagnant la médaille d’or au tournoi espoir de Deux-Montagnes, au tournoi de Blainville, au tournoi zone 8 de Laval, à la Coupe de Montréal et à la Coupe Gadbois. Bref, elle n’a jamais perdu un seul combat en 2011-12.

Rapide comme l’éclair

Lorsque Sarah met le pied sur le tatami, ce n’est pas pour très longtemps. Elle terrasse ses adversaires en moins de deux. Sa grande rapidité est à l’origine de ses succès.

«Ça fait 40 ans que je fais du judo et je n’ai jamais vu un aussi beau talent. Elle ne perd pas de temps. Elle déjoue même les juges, qui doivent regarder la reprise sur vidéo», avoue son entraîneur Abdelmadjid Tayeb-Sherif.

«Elle est tellement rapide que je lui demande souvent quelle technique elle a utilisée. Elle est vouée à un brillant avenir dans le judo. Bien sûr, elle devra se tenir loin des blessures», poursuit-il.

Vers les Olympiques

Haute comme trois pommes, Sarah ne s’en laisse pas imposer. Elle caresse le rêve un jour de représenter le Canada aux Jeux olympiques.

«Je veux aller loin, très loin. Je veux aller jusqu’aux Olympiques», termine Sarah sur un ton déterminé.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page