Connectez-vous à nous

Prostituée et complice accusées dans l’affaire Duplessis

Actualités

Prostituée et complice accusées dans l’affaire Duplessis

Tel que le rapportent Radio-Canada et le journal La Presse, des accusations criminelles ont été portées à l’endroit de l’escorte Julie Cadieux, 32 ans, et de son accompagnatrice, Nathalie Paquin, 44 ans.

Les deux femmes comparaîtront le 14 août sous des chefs d’accusation comprenant extorsion, introduction par effraction et complot, a confirmé le porte-parole du Bureau du directeur des poursuites criminelles et pénales.

Julie Cadieux fera aussi face à une accusation de possession d’amphétamines, pour cette histoire s’étant déroulée le 14 juin dans le chalet de l’ex-maire de Laval, dans les Laurentides.

Rocambolesque

Rappelons que l’ancien conseiller du quartier Saint-Martin, qui occupait alors le poste de maire intérimaire en relève à Gilles Vaillancourt, a démissionné le 28 juin. Une décision qui faisait suite aux poursuites qu’il avait intentées contre les deux femmes employées par une agence d’escortes.

Dans la matinée précédant sa démission, Alexandre Duplessis affirmait n’avoir jamais reçu ou sollicité des services à caractère sexuel. Il déclarait avoir été victime de messages insidieux et haineux, ce qui l’avait convaincu de porter plainte auprès de la Sûreté du Québec (SQ) pour tentative d’extorsion.

En entrevue avec le chroniqueur judiciaire Claude Poirier sur les ondes de LCN, la principale dirigeante de l’agence d’escortes avait affirmé avoir remis aux enquêteurs de la SQ 110 textos qui démontraient que l’ancien maire de Laval avait bel et bien sollicité les services d’une prostituée, rapporte également Hugo Pilon-Larose, de La Presse.

Le 23 juillet, Ville de Laval rendait public le montant de la prime de départ de l’ex-maire Alexandre Duplessis, qui a quitté avec une somme totale de 170 378 $. Du même coup, la Ville précisait que ces montants, prévus dans la Loi sur le traitement des élus municipaux, étaient imposables, avaient été approuvés par l’équipe de tutelle de la Commission municipale du Québec, installé à Laval depuis le 3 juin dernier. (B.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page