Connectez-vous à nous

Première tempête tranquille sur les routes

Actualités

Première tempête tranquille sur les routes

SÉCURITÉ. Alors que Laval connait sa première véritable tempête de neige de la saison, autant la Police de Laval que la Sûreté du Québec (SQ) ne déplorent aucun incident sérieux, à part quelques sorties de route résultant en des dommages strictement matériels.

Commentaires

Aucun capotage n’a heureusement été recensé jusque tard en après-midi et l’entièreté des dérapages se sont produits sur les autoroutes du territoire.

La Police de Laval a prévenu que la circulation se faisait certes au ralenti, mais la situation est demeurée tranquille sur le réseau routier lavallois. Même son de cloche à la centrale 911 où aucun appel d’urgence n’avait été effectué.

«Nous rappelons tout de même aux gens qui n’ont pas à se déplacer de rester chez soi, affirmait tout de même Mélanie Dumaresq, de la Sûreté du Québec, en début de matinée. Et s’ils doivent absolument prendre la route de le faire en adaptant sa conduite aux conditions actuelles.»

Quelques conseils

Maintenant que la période hivernale est bien là, la Sûreté du Québec souligne l’importance d’adapter sa conduite aux conditions climatiques et routières, ce qui permet de réduire les risques d’être impliqué dans une sortie de route ou dans une collision potentiellement mortelle.

Les policiers pourraient signifier des constats d’infraction s’ils voient que la vitesse d’un automobiliste est excessive par rapport aux conditions routières, et ce, même si la limite indiquée sur les panneaux de signalisation est respectée.

Selon l’article 330 du Code de la sécurité routière (Csr), le conducteur doit réduire sa vitesse quand les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes en cas d’obscurité, brouillard, pluie et autres précipitations ou lorsque la chaussée est glissante ou partiellement dégagée. Les contrevenants s’exposent à une amende de 60 $ plus les frais et à deux points d’inaptitude.

Prévention nécessaire

Les usagers doivent aussi déneiger leur véhicule et s’assurer que pare-brise, vitres, phares, feux de signalement et plaque d’immatriculation sont libres de glace et de neige. Ne pas le faire constitue un danger pour le conducteur, mais également pour tous les autres usagers sur la route.

Rappelons que les propriétaires avaient jusqu’au 15 décembre pour munir leurs véhicules de pneus d’hiver qui doivent arborer le pictogramme représentant une montagne sur laquelle est surexposé un flocon de neige. Notons que l’utilisation de pneus d’hiver en bon état réduit de 25 % la distance de freinage d’un véhicule.

Pour certains véhicules, il est possible d’utiliser des pneus à crampons, et ce, du 15 octobre au 1er mai inclusivement. Toutefois, l’utilisation de tels pneus est interdite en dehors de cette période.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page