Connectez-vous à nous
Rappelons que le Fonds Place-du-Souvenir a été créé le 19 juin 2017, nommé ainsi pour marquer l’emplacement actuel de l’hôtel de ville de Laval. Elle suivait la récupération d’une somme de 8,6 M$ , récupérée des fonds publics détournés par l’ex-maire Gilles Vaillancourt, avant qu’il ne prenne le chemin de la prison en décembre 2016. (Photo gracieuseté – Ville de Laval)

Société

Plus de 65 000$ pour 2 organismes jeunesse

Pour lutter contre l’exclusion sociale, favoriser la persévérance scolaire et réussite éducative, la Ville octroie deux subventions par l’entremise du Fonds Place-du-Souvenir.

Une aide financière de 32 740 $ est accordée à la Maison des enfants le Dauphin de Laval pour bonifier l’offre de tutorat virtuel auprès d’élèves du primaire issus de milieux défavorisés.

La deuxième subvention, de 34 104 $, assure le déploiement du projet Gamer de rue de l’organisme Travail de Rue Île de Laval (TRÎL) auprès des adolescents.

Le comité consultatif du Fonds Place-du-Souvenir a recommandé ces projets qui répondent à des besoins concrets clairement exprimés par le milieu et qui ont été accentués par la pandémie.

En détails

Depuis le début de l’implantation des mesures sanitaires, les enseignants, intervenants scolaires et partenaires du milieu dénotent une augmentation des besoins en accompagnement scolaire auprès des élèves du primaire.

C’est pourquoi la Maison des enfants le Dauphin de Laval a été interpellée afin que son offre de tutorat en mode virtuel soit bonifiée. Cette bonification devrait favoriser la réussite éducative et persévérance scolaire de plus de 80 enfants issus de milieux défavorisés fréquentant une école primaire de Laval.

Elle devrait aussi répondre à l’émergence et l’exacerbation des difficultés scolaires dans le contexte de la pandémie de COVID-19 auprès d’enfants lavallois de 6 à 12 ans issus de milieux défavorisés.

Ados jet jeux vidéo

Quant au projet Gamer de rue piloté par le TRÎL, il vise à rejoindre et accompagner 50 Lavallois âgés de 12 à 17 ans par le biais des plateformes de jeux vidéo.

Ses objectifs sont de rejoindre un nombre croissant de jeunes lavallois à risque d’exclusion au moyen des jeux vidéo en leur offrant une écoute, en portant des messages de prévention et en les dirigeant vers les ressources appropriées.

On veut aussi partager les bonnes pratiques d’intervention dans l’espace virtuel avec différents milieux jeunesse et permettre à ces derniers de rejoindre un nombre croissant d’adolescents.

Également, on aimerait mobiliser les participants rejoints dans l’espace virtuel vers d’autres activités offertes par le TRÎL et les partenaires institutionnels et communautaires œuvrant auprès des jeunes à Laval. (B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page