Connectez-vous à nous

Philippe Laprise de retour à Laval

Culture

Philippe Laprise de retour à Laval

Après avoir rodé son premier spectacle solo, Je peux maintenant mourir, à la Maison des arts de Laval, Philippe Laprise est de retour sur l’île Jésus, cette fois à la Salle André-Mathieu, pour quatre soirées prometteuses en fous rires et émotions vives.

«C’est mon premier show, alors tout est nouveau, confie l’humoriste, un an après avoir amorcé sa tournée. J’ai pris de l’expérience, mon jeu s’est raffiné, des numéros ont évolué pour améliorer le punch du spectacle.»

En rappel, Philippe Laprise se permet même d’essayer de nouveaux numéros, tel celui présenté au dernier Festival Juste pour Rire, sur un accident de voiture qu’il a connu en février dernier.

Du nouveau

À Laval, il pourrait bien casser deux autres numéros, l’un sur la crise de la quarantaine et l’autre sur la gourmandise. «C’est ma façon de m’amuser, de façon détendue, après le spectacle, affirme celui qui revient de vacances. Ma blonde et moi sommes ensemble depuis 10 ans. Nous avons fait un voyage de deux jours à New York. Ç’a pas de bon sens comment ça va vite!»

La vie, le quotidien

Sinon, la découverte de l’année au Gala Les Olivier 2009 s’inspire de tout ce qu’il a vécu jusqu’à aujourd’hui. Sa réflexion sur la religion, provoquée par une question de sa fille, le mariage et ses aléas, la grossesse de sa copine, la vie de famille donnent lieu à des histoires savoureusement drôles.

Ses six années comme éducateur spécialisé auprès d’une clientèle handicapée intellectuellement permet aussi des numéros chargés d’une émotion bien réelle, jamais factice, qui ajoute une belle richesse à leur teneur comique.

La tournée

Depuis plus d’un an, le père de famille apprend à conjuguer avec la vie de tournée. «Quand on part plus au nord, c’est un peu difficile, relate Philippe Laprise. Après un jour, on sort Skype. Mais ça reste agréable d’être dans mes affaires, dans la routine de mon spectacle, sans oublier que c’est stimulant de rencontrer le monde, à Sept-Îles, Marieville, en Abitibi-Témiscamingue.»

L’année 2011

En plus de sa présence dans les émissions VRAK la vie et Un gars, le soir, aux côtés de Pierre Hébert et Jean-François Mercier, Philippe Laprise animera une nouvelle production télévisuelle, Ça sent drôle, sur les ondes de VRAK Télé, cet automne.

«Chaque semaine, nous recevons un humoriste qui tournera un sketch avec des jeunes, dit-il. Nous assistons à la préparation du tournage.»

Rappelons que la mise en scène de Je peux maintenant mourir, un spectacle dans la plus pure tradition du stand-up, est signée par le chevronné Dominic Anctil. Philippe Laprise s’est aussi entouré du script-éditeur Nicolas Boucher, et des auteurs Nicolas Boucher, Kristine Metz, Sébastien Ouellette et Pascal Mailloux.

Philippe Laprise sera en supplémentaire, avec son spectacle «Je peux maintenant mourir», du 25 au 28 août, à 20h, à la Salle André-Mathieu (475, boul. de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page