Connectez-vous à nous

Mort d’Athena Gervais: la thèse de l’accident étudiée

Faits divers

Mort d’Athena Gervais: la thèse de l’accident étudiée

FAIT DIVERS. Au lendemain de la découverte du corps d’Athena Gervais, la thèse de l’accident est actuellement étudiée par la Police de Laval, en raison d’indices trouvés sur la scène.

Commentaires

Une autopsie sera pratiquée aujourd’hui et un test toxicologique sera aussi effectué. «Ça devrait nous donner un peu plus d’information [sur ce qui s’est passé]», révèle Stéphanie Beshara, des Affaires publiques de la police de Laval.

Rappelons que la Lavalloise, portée disparue lundi par ses proches, a été retrouvée dans un ruisseau derrière l’école secondaire qu’elle fréquentait, la Poly-Jeunesse, en fin d’après-midi le 1er mars. Le secteur avait préalablement été survolé par l’hélicoptère de la Sûreté du Québec, mais le corps n’était pas visible, nous dit-on du côté de la police. Ce sont des pompiers se joignant aux recherches qui ont fait la découverte en marchant dans l’eau.

Même si la thèse de l’accident est privilégiée en ce moment, les enquêteurs ne ferment toujours pas la porte sur les autres hypothèses.

Une autopsie sera pratiquée aujourd’hui et un test toxicologique sera aussi effectué. «Ça devrait nous donner un peu plus d’information [sur ce qui s’est passé]», révèle Stéphanie Beshara, des Affaires publiques de la police de Laval.

Rappelons que la Lavalloise, portée disparue lundi par ses proches, a été retrouvée dans un ruisseau derrière l’école secondaire qu’elle fréquentait, la Poly-Jeunesse, en fin d’après-midi le 1er mars. Le secteur avait préalablement été survolé par l’hélicoptère de la Sûreté du Québec, mais le corps n’était pas visible, nous dit-on du côté de la police. Ce sont des pompiers se joignant aux recherches qui ont fait la découverte en marchant dans l’eau.

Même si la thèse de l’accident est privilégiée en ce moment, les enquêteurs ne ferment toujours pas la porte sur les autres hypothèses.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page