Connectez-vous à nous

Mille et une couleurs au Symposium de Sainte-Rose

Actualités

Mille et une couleurs au Symposium de Sainte-Rose

ART VISUEL. Le 20e Symposium de Sainte-Rose aura regroupé pendant quatre jours, en plein cœur du Vieux-Sainte-Rose, quelque 90 artistes-peintres et sculpteurs à l’œuvre dans leur processus créatif.

Commentaires

Ils ont partagé leur passion avec les amateurs d’art visuel venus admirer ou acheter leurs œuvres.

Entre 20 000 et 25 000 personnes étaient attendues pour ce rendez-vous annuel, du 23 au 26 juillet. Carole Faucher, présidente de Rose-Art et coordonnatrice du Symposium, estime que l’objectif a été amplement atteint.

«Dès la première journée, jeudi, les visiteurs affluaient comme si c’était déjà le week-end, affirme sa collègue Gisèle Bédard, membre du comité organisateur. C’est un des plus courus au Québec. Nous essayons que les artistes soient les plus variés possibles et, bien sûr, que ce soit des œuvres originales. Un jury indépendant se donne des règles bien précises pour les choisir.»

Une rétrospective de reproductions d’œuvres du grand peintre Marc-Aurèle Fortin, en plus d’une conférence sur lui, a eu lieu chaque jour.

Ce rendez-vous, dans la Galerie la Vieille Caserne, permettait au public de mieux connaître cet artiste natif de l’ancienne ville de Sainte-Rose, dont la carrière a rayonné sur le plan international, et qui a laissé un héritage important à l’art québécois et canadien.

Sous un grand chapiteau, des membres de Rose-Art ont supervisé la production de trois œuvres géantes durant des séances d’initiation du public à la peinture.

Artistes de partout

Plus de la moitié des exposants provenaient de l’île Jésus, alors que d’autres venaient d’aussi loin que Rivière-du-Loup, La Pocatière et des régions de l’Estrie et du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Les visiteurs n’ont pas tardé à se faufiler d’un chapiteau à l’autre, afin de contempler la diversité des styles artistiques et des techniques utilisées par ces personnes passionnées.

Les artistes avaient du plaisir à se raconter au public à travers leurs œuvres, qu’elles soient composées de métal, cuivre, bois et pierre, pour la sculpture, ou bien d’huile, pastel, acrylique et aquarelle, pour les tableaux, sans oublier l’infinité des procédés mixtes utilisés pour créer des reliefs.

Belle vitrine

Pour l’artiste-peintre Claude Tousignant, le Symposium est une belle vitrine pour faire découvrir ses tableaux et les vendre. Celui qui en en est à sa troisième participation à l’événement apprécie le contact avec les gens qu’offre ce rendez-vous estival, en plus d’avoir la chance d’élargir son réseau.

L’artiste de Vimont s’inspire principalement de scènes de la vie quotidienne et de quartiers montréalais, notamment le Mile-End et Outremont. Ce qu’il exprime à partir de ses toiles est bien contemporain et sa démarche artistique s’appuie sur le concept du yin et du yang. Ses thèmes de prédilection tournent autour de la solitude et de la communication à notre époque.

«J’étais un peu un peintre du dimanche, mais depuis quelques années, je veux de plus en plus vivre de mon art, indique M. Tousignant. Je veux me faire reconnaître et laisser ma trace.»

Goûts recherchés

Quant à Carole Laurence, qui a toujours vécu de sa passion pour la peinture, elle en est aussi à quelques participations au symposium. Celle qui a eu ses œuvres exposées jusqu’à Paris et au Japon trouve que l’événement du Vieux-Sainte-Rose est «dur à battre».

«On est toujours mieux chez nous, quand les gens nous reconnaissent, indique celle qui trouve une grande inspiration dans ce que la nature du parc de la Rivière-des-Mille-Îles a à offrir. En plus, les visiteurs sont des connaisseurs d’art, ça paraît. Ils n’ont pas le même coup d’œil qu’ailleurs et ont des goûts recherchés.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page