Connectez-vous à nous

Meurtre et agressions au marteau dans l’Ouest

Faits divers

Meurtre et agressions au marteau dans l’Ouest

FAIT DIVERS. Le 13 octobre, Laval-Ouest a connu une soirée tragique, étant le théâtre de 3 agressions armées dont une a entraîné la mort de François Xavier Théberge, un jeune Lavallois de 19 ans.

Commentaires

Entre 19h et 19h30, Francis Jutras, âgé de 34 ans, aurait frappé 3 personnes différentes à coups de marteau sur la tête.

Une femme de 41 ans et un homme de 61 ans ont été transportés en centre hospitalier. On n’a jamais craint pour leur vie.

C’est à 1h45 que l’on a découvert le corps sans vie de la troisième victime entre deux résidences de la 20e Rue, à Laval-Ouest.

L’agresseur, résidant également à Laval, possède un lourd passé d’antécédents judiciaires en matière de violence, étant particulièrement connu de la police de Saint-Eustache. On suspecte de possibles problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Il devait comparaître ce jeudi en après-midi sous des chefs d’accusation de meurtre 1er degré, tentative de meurtre (deux fois), bris de condition, introduction par effraction et méfaits sur véhicules.

Arrestation musclée

Peu avant 19h40, la Police de Laval a intercepté le suspect durant une introduction par effraction chez Mirabex, un commerce situé au 500, boulevard Arthur-Sauvé, dont il avait fracassé la vitrine à l’aide d’une pierre ou d’une brique, déclenchant ainsi l’alarme de sécurité. Dans sa rage, l’homme avait également brisé plusieurs vitres d’automobiles en chemin.

Après avoir engagé le dialogue avec lui, les patrouilleurs ont dû avoir recours à un pistolet à impulsion électrique de type taser, l’individu ne coopérant pas et se montrant agressif.

Une fois à l’hôpital, pendant que le suspect était traité par un médecin, les policiers ont effectué une première fouille de ses affaires pour mettre la main sur ses papiers d’identité. L’homme les avait sur lui, mais possédait aussi le portefeuille de sa présumée victime de 19 ans.

À ce moment, on ne se doutait pas encore des crimes qui auraient été commis par l’individu, les policiers croyant avoir affaire à un cas de méfaits sur véhicule et d’introduction par effraction.

Toutefois, devant l’afflux d’appels au 911, le sergent en service a capté celui d’un père de famille rapportant la disparition de son fils dans la soirée et dont l’identité correspondait aux papiers trouvés sur le présummé agresseur. On a alors débuté les recherches avant que le maître-chien James Powers et son partenaire canin, Rika, ne fassent la macabre découverte.

Mercredi après-midi, des enquêteurs ont ratissé les propriétés des alentours avant de retrouver le marteau dans la cour arrière d’une résidence de la 29e Avenue.

Public sollicité

La Police de Laval demande la collaboration de la population, l’informant que le suspect, qui ne possède aucun véhicule et se déplace en autobus ou à pied, aurait été vu à Laval-sur-le-Lac avant de commencer sa série d’agressions sauvages.

Toute personne détenant des informations pertinentes sur l’individu ou un autre aspect de du dossier peut contacter confidentiellement la ligne info 450 662-4636.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page