Connectez-vous à nous

Martine Beaugrand première mairesse de Laval

Actualités

Martine Beaugrand première mairesse de Laval

C’est officiel, Martine Beaugrand, la conseillère du quartier Fabreville, est la nouvelle mairesse de Laval.

Mme Beaugrand a été élue par acclamation, étant la seule à avoir déposé sa candidature pour le poste de maire intérimaire.

Elle succède donc à Alexandre Duplessis, qui avait démissionné le 28 juin, à la suite d’un scandale sexuel. Elle est la troisième personne à occuper le siège de la mairie en moins d’un an.

«C’est avec beaucoup d’émotion que j’accepte d’occuper pour les quatre prochains mois le poste de mairesse intérimaire de Laval. Les derniers jours et mois ont été peu reluisants. Je veux rétablir la sérénité. Je veux aussi rassurer la population et les 3000 employés de Laval», a mentionné d’entrée de jeu Martine Beaugrand, qui a été assermentée à la salle du conseil en fin d’après-midi.

«Notre but commun est de rétablir le climat de confiance. Nous allons déployer des projets porteurs comme l’urbanisme durable, le projet Évolucité», a-t-elle poursuivi.

Santé publique et environnement

Âgée de 52 ans, Martine Beaugrand occupe le poste de conseillère municipale de Fabreville depuis 2009. Elle est également vice-présidente de la Société de transport de Laval (STL), présidente de la Commission de l’environnement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), membre du conseil d’administration de Laval Technopole et membre de la Commission des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de l’Union des municipalités du Québec.

Diplômée en Finances à l’école des Hautes Études commerciales et détentrice d’une maîtrise en Administration des services de santé, Mme Beaugrand a amorcé sa carrière professionnelle dans le domaine de la santé à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval et à l’Agence de la santé et des services sociaux de Laval.

Elle a aussi occupé des emplois dans l’univers télévisuel, Argent, Vox (MATV) et Canal Savoir, et plus récemment au sein de l’entreprise Acti-Menu.

«J’ai une vaste expérience dans le développement des affaires. L’environnement et les saines habitudes de vie font partie de mes priorités», avoue-t-elle.

Elle entend apporter un nouveau souffle. «Je regarde vers l’avenir. Je veux poursuivre le développement de Laval.»

Approchée en novembre dernier

Elle a indiqué qu’on l’avait approchée pour le même emploi en novembre, mais que pour des raisons personnelles et des appréhensions concernant la tempête politique qui allait frapper la Ville, elle avait décliné l’offre.

«Avec l’arrivée de la commission Charbonneau, l’UPAC, la démission du maire Vaillancourt, je savais que ce ne sera pas une mince tâche de diriger la Ville», a-t-elle reconnu.

«Ce fut une surprise pour moi de me retrouver comme candidate à la mairie. Ce n’est pas un contexte des plus réjouissants de prendre les guides de la Ville. Moi, j’y vois un défi et j’ai décidé d’y plonger. La semaine dernière, je ne pensais vraiment pas occuper ce poste.»

Même si elle a de la difficulté à parler en anglais, Mme Beaugrand affirme que ce n’est pas pour cette raison qu’elle a décidé de ne pas briguer les suffrages à la mairie le 3 novembre prochain.

«C’est certain que ça me freine dans ma carrière de ne pas être à l’aise en anglais. Je ne me présente pas comme maire, car j’ai une adolescente de 14 ans. Je n’ai jamais visé la mairie, alors je suis là pour quatre mois, mais je veux me présenter comme conseillère dans Fabreville en novembre.»

Schéma d’aménagement

Mme Beaugrand assure qu’elle est ouverte à une possible discussion sur une consultation publique sur le schéma d’aménagement municipal, qui doit être adopté d’ici 2014.

«Ça fait seulement une demi-heure que je suis en poste, mais je peux vous dire qu’on est sensibles aux requêtes des Lavallois. J’ai établi des liens avec la Corporation du Bois de l’Équerre. Je suis préoccupée par l’environnement, car c’est une question de santé pour les citoyens», a-t-elle reconnu.

Est-ce une priorité? «Une chose est certaine, une consultation publique sur le schéma d’aménagement fera partie de ma réflexion. Je ne veux pas me prononcer sur un dossier ou un autre. Il faut me laisser le temps de regarder», a-t-elle enchaîné.

«En quatre mois, il n’y aura pas de grands éclats. Mais avoir une femme mairesse, c’est déjà une différence.», a conclu Martine Beaugrand, la seule avec la conseillère France Dubreuil à ne pas avoir participé au système de prête-nom pour le PRO des Lavallois, selon un témoignage à la commission Charbonneau.

Réactions de l’opposition

«J’aurais préféré que le ministre Sylvain Gaudreault nomme des administrateurs parce que l’ensemble du conseil a été élu avec de l’argent (260 000 $) qui provenait, principalement, de la collusion et de la corruption. Ils ont tous été élus avec cet argent, ça incrimine donc l’ensemble des conseillers municipaux. Ils sont en conflit d’intérêts pour collaborer avec l’UPAC et la commission Charbonneau», a fait remarquer le chef du Mouvement lavallois (ML), Marc Demers.

Robert Bordeleau, du Parti au Service du Citoyen, souhaite la meilleure des chances à la nouvelle mairesse et a tenu à la féliciter. «Elle fait partie de la même équipe du PRO. Elle n’est là que pour quatre mois. Après cela, il y aura un vrai changement.»

Jean-Claude Gobé, d’Action Laval, s’est dit satisfait de la nomination de Mme Beaugrand. «Dans les circonstances, c’est le meilleur choix qu’ils pouvaient faire. On ne peut que saluer l’unanimité du conseil autour de la sélection d’une seule candidate. Il était temps que la saga se termine. Nous assurons une bonne collaboration citoyenne.»

Enfin, Guy Landry, leader du Nouveau parti des Lavallois (NPL), approuve la nomination de Martine Beaugrand. «Je la félicite, car cela a dû prendre beaucoup de réflexion et de courage d’accepter le poste. Je regarde l’état de la Ville et ce ne sera pas une mince tâche. J’ai une pensée pour sa famille, car ce sera très difficile pour les quatre prochains mois pour elle et sa famille.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page