Connectez-vous à nous

Marc Calixte entraîneur avec les Stingers de Concordia

Football

Marc Calixte entraîneur avec les Stingers de Concordia

FOOTBALL. Les Stingers de l’Université Concordia ont fait l’embauche du Lavallois Marc Calixte au début de la semaine.

Commentaires

L’ancien porte-couleurs des Stampeders de Calgary s’est joint au personnel de la formation de football universitaire. Calixte sera responsable des unités spéciales et des demis défensifs de la troupe du nouvel entraîneur-chef, Mickey Donovan.

Cet emploi est idéal pour Calixte, qui pourra demeurer près de son épouse et de ses trois enfants âgés de six, quatre et deux ans. «Je prends le train et je suis là en 30 minutes. C’est idéal! Le football a toujours été une véritable passion pour moi et le coaching me fait exploiter d’autres facettes de ce merveilleux sport», explique l’ancien joueur des Vikings de Laval-Nord, midget AAA.

Communication

La clé du succès pour un entraîneur est la communication selon lui. «Il faut savoir comment communiquer efficacement les stratégies», croit-il.

Ce dernier aimerait pouvoir offrir aux joueurs des Stingers une structure stable, mais aussi surprendre leurs rivaux et partisans. «Je ne veux pas que les jeunes se posent trop de questions, mais je veux qu’ils sachent ce qu’ils ont à faire. Quand la saison débutera, nous causerons des surprises». précise l’ancien porte-couleurs des Cheetahs de Vanier (collégial AAA).

Barrière entre lui et les joueurs

Calixte n’a pas caché qu’il fallait prendre une certaine distance avec les joueurs. «Comme entraîneur, on prodigue des conseils, mais on représente tout de même une figure d’autorité.»

Emploi avec les Alouettes

Après une carrière d’une décennie dans la Ligue canadienne de football (LCF), l’athlète de Vimont a passé la dernière année comme entraîneur en défensive chez les Alouettes de Montréal.

«Ce fut une expérience enrichissante avec les Alouettes que je n’oublierai jamais. Ça m’a démontré ce que j’avais besoin pour devenir entraîneur», admet-il.

«Le coaching m’a toujours grandement intéressé et je savais que les Alouettes rebâtissaient leur personnel d’entraîneurs», conclut-il.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page