Connectez-vous à nous

L’UPAC chez Garnier Construction et Schockbeton

Faits divers

L’UPAC chez Garnier Construction et Schockbeton

Depuis 7h30 ce matin, l’Unité permanente anticorruption (UPAC) déploie 70 policiers dans trois compagnies de construction de la Couronne Nord, dont Garnier Construction, une entreprise de Joe Borsellino souvent mentionnée à la commission Charbonneau.

Commentaires

La compagnie Garnier Construction est situé au 3980, boulevard Leman, dans le parc industriel de Saint-Vincent-de-Paul.

Schockbeton et prête-nom

Durant ces perquisitions, l’UPAC a aussi visité Schokbeton, à Saint-Eustache. Le propriétaire est Marc Bibeau, souvent identifié comme le responsable du financement du Parti libéral du Québec (PLQ), sous Jean Charest.

Rappelons qu’en 2002, le conseiller municipal et membre du comité exécutif de ville de Laval, Benoît Fradet avait joint les rangs de Schokbeton, à titre de directeur du développement des affaires, tel que le rapportait le Courrier Lavalen janvier 2010.

M. Fradet a aussi admis avoir participé au système de prête-noms mis sur pied par le PRO des Lavallois- Équipe Vaillancourt.

Pas d’arrestation

Les gens de l’UPAC rencontreront une quinzaine de personnes en cours de journée. Aucune arrestation n’est prévue. (B.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page