Connectez-vous à nous

L’objectif de Karaté Sportif: faire de meilleures personnes

Sports

L’objectif de Karaté Sportif: faire de meilleures personnes

Même si les propriétaires de Karaté Sportif ont pris part à plusieurs championnats du monde de karaté, ils ne misent pas uniquement sur la recherche d’athlètes de haut niveau.

«Nous voulons faire des champions, mais nous voulons surtout faire de nos jeunes de meilleures personnes. Nous croyons qu’une ceinture noire va au-delà de la maîtrise des coups de poing et des coups de pied. Le karaté est un sport, un mode de vie pour la vie», indique Marcelin Cantin.

«Dans certains centres d’arts martiaux, les jeunes mettent des équipements de combat dès la ceinture blanche (première ceinture). Le problème est que la marche est souvent trop haute. C’est comme de dire à un enfant qui ne sait pas nager « va au 3 mètres et saute dans l’eau »», ajoute-t-il.

Ce dernier reconnaît que ses partenaires et lui focalisaient beaucoup trop sur les compétitions de haut niveau. «Nous voulions tous devenir champions du monde dans nos catégories. Mes études m’ont permis d’ouvrir les yeux sur comment enseigner? Comment bâtir un programme adapté aux enfants?»

Instructeur

Martin Cantin a eu la piqûre de l’enseignement du karaté, en 1990, alors qu’il détenait une ceinture bleue. L’année suivante, il a entraîné dans son sillage Marcelin, alors ceinture brune, à enseigner les rudiments du karaté. Carl a suivi.

«Personne ne nous a appris à enseigner le karaté. Toutefois, mes cours de psychologie au Cégep et mes études en éducation physique à l’Université de Montréal m’ont grandement aidé à parfaire mes connaissances de l’enseignement aux jeunes», précise-t-il.

Programme de développement

Karaté Sportif dispose de plusieurs programmes, répartis selon les niveaux d’apprentissage: débutants, intermédiaires, avancés et maîtres.

Les jeunes commencent à faire du combat au niveau avancé. Avant cela, ils apprennent des techniques de frappe et les katas.

«Ça permet aux jeunes de bien se développer physiquement et d’être prêts à faire des combats lorsqu’ils atteignent le niveau avancé, que l’on appelle le Club ceinture noire», précise-t-il.

Ce dernier affirme que le succès de ses écoles repose sur les programmes et la structure. Karaté Sportif réussit à garder les élèves motivés, avec notamment la remise de rubans et de ceintures noires.

«Grâce à nos tableaux de motivation, les parents constatent que leurs jeunes changent. Ils font leur lit, la vaisselle, les devoirs et leçons, etc. Le jeune ne fait pas juste les choses qu’il veut faire, mais qu’il doit faire.»

Le bonheur

Innovateur, le groupe Karaté Sportif a inventé une structure où tout le monde trouve son compte. «Ça valorise la profession d’arts martiaux.»

Autres textes à lire: D’anciens champions à hommes d’affaires.

Historique de Karaté Sportif.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page