Connectez-vous à nous

L’industrie du taxi peut répondre à la demande

lidl opening times today

Actualités

L’industrie du taxi peut répondre à la demande

TAXI. Georges Tannous, président de Co-Op Taxi Laval, croit fermement que la flotte de taxis peut répondre à la demande de service des gens qui fréquenteront la Place Bell.

Commentaires

M. Tannous, qui est aussi le président du Comité provincial de développement et de concertation de l’industrie du taxi (CPCDIT), a parlé avec le bras droit du maire Demers, David De Cotis, et a récemment demandé une rencontre avec le directeur général, Serge Lamontagne, afin de discuter de l’offre de service.

«Nous sommes là pour apporter des solutions. Nous avons des idées et nous voulons les partager. Nous voulons travailler avec la Ville pour offrir un bon service», soutient celui qui est en attente d’une réponse d’une éventuelle rencontre.

Plus de chauffeurs

«Ça nous permettra de mettre plus de chauffeurs sur la route», ajoute-t-il.

Seulement 70 voitures travaillent la nuit, mais M. Tannous croit que les 210 véhicules pourraient être disponibles quand des événements se tiendront à la Place Bell afin de desservir la clientèle.

Il promet que les chauffeurs seront présents pour les grands rendez-vous, spectacles, événements ou parties de hockey du Rocket de Laval.

«Nous ne voulons pas avoir les mêmes problèmes qu’à Québec, une guerre avec le maire. De toute façon, la Place Bell est mieux placée que le Centre Vidéotron. Nous avons aussi le métro à la porte.»

Chantiers et voies réservées

L’administration Demers a lancé de nombreux chantiers pour améliorer les services de transport collectif et actif depuis le printemps au coût de 38,8 M$.

Des boulevards importants ont eu de nouveaux aménagements pour améliorer la fluidité de la circulation vers l’ouest.  Un nouveau terre-plein central sera aménagé au coin du boulevard Dagenais, dans l’axe du boulevard Le Corbusier, direction nord. Afin d’assurer la fluidité de la circulation entre le Centropolis, le métro Montmorency et le parc de haute technologie, des voies de circulation ont été ajoutées sur le boulevard Daniel-Johnson au sud de Saint-Martin. Le plus gros chantier, soit celui sur le boulevard Le Corbusier, permettra d’aménager des voies réservées qui se trouveront au centre de la chaussée, entre les boulevards Saint-Martin et du Souvenir.

Ces travaux permettront à la Société de transport de Laval (STL) de réduire le temps de parcours de ses autobus et assureront aussi aux taxis une meilleure fluidité.

«Ce sera une économie de temps et d’argent pour nos clients. La course sera plus rapide. Avec ces travaux et voies réservées, nous aurons des rues exceptionnelles à Laval», admet M. Tannous.

«En voulant développer le centre-ville de Laval, la municipalité a décidé de trouver des solutions aussi pour donner accès rapidement à la Place Bell», ajoute-t-il.

Cases

Évidemment, M. Tannous aimerait bien que la Ville puisse offrir quelques cases d’attente aux taxis. Trois desservent présentemment le métro Montmorency sur la rue Lucien-Paiement en face de l’amphithéâtre de 10 000 sièges.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page