Connectez-vous à nous

Les sœurs L’Abbé: complices et inséparables

Soccer

Les sœurs L’Abbé: complices et inséparables

Si vous avez remarqué que deux joueuses des Comètes de Laval se ressemblaient comme deux gouttes d’eau, il ne s’agissait pas d’un mirage, mais plutôt des sœurs Joanie et Ève L’Abbé.

Les jumelles de 19 ans ont porté les couleurs de la formation de soccer au cours de la dernière saison. Elles auraient bien voulu aider les Comètes à remporter la finale de la conférence Centrale de la W-League, cet après midi, mais elles ont dû quitter le pays pour les États-Unis au début du mois.

Les sœurs L’Abbé étudient à l’Université du Maine et elles voulaient prendre un peu d’avance dans leur programme (mineur pré-médecine) en suivant un cours de chimie durant l’été. Celles qui amorcent une deuxième année au pays de l’Oncle Sam ont obtenu une bourse complète de quatre ans grâce à leurs habiletés en soccer.

Inséparables

Outre le fait de pratiquer tous les deux le soccer et d’avoir toujours évolué au sein de la même formation depuis leur tendre enfance, notamment avec les formations de Vimont-Auteuil et Delta (senior), Joanie et Ève étudient aussi à la même université.

«Nous sommes toujours ensemble. Nous avons une belle complicité. Nous n’avons pas besoin de nous parler. Ça fait tellement longtemps que l’on joue ensemble», raconte Joanie.

Les L’Abbé jouent du même côté du terrain. Joanie, défense latéral, a pris part à 5 parties, disputant 330 minutes de jeu avec les Comètes. Elle a obtenu un tir au but.

Sa sœur Ève a pris part à une seule partie. Celle qui occupe la position de demi-latéral a effectué un tir au but durant les 90 minutes de temps de jeu.

«J’aurais aimé voir un peu plus d’action. Ça m’a permis d’améliorer mon côté mental en étant sur le banc. Je n’avais jamais vécu pareille situation en étant toujours joueuse partante dans le passé. Je ne suis pas jalouse du temps de jeu de ma sœur. Je suis heureuse pour elle», avoue Ève.

«Nous savions à quoi nous attendre. Nous avons joué avec beaucoup de filles avec le Centre national de haute performance», poursuit-elle.

«Il n’y a jamais eu de compétition entre nous. Nous évoluons à deux positions différentes», insiste Joanie.

Pour sa part, Joanie s’est dite heureuse de son utilisation. Son entraîneuse Cindy Walsh l’a d’ailleurs envoyée dans la mêlée comme partante lors de l’absence de Vanessa Cordisco-Legault. «J’en ai profité. Ça m’a permis de progresser.»

Black Bears

Les sœurs L’Abbé portent les couleurs des Black Bears de l’Université du Maine, dirigés par l’entraîneur Scott Atherley. Ce dernier encourage fortement les jumelles à jouer pour les Comètes de Laval, une équipe de haut calibre qui évolue dans la meilleure ligue de soccer féminin en Amérique du Nord.

Joanie et Ève font partie des partantes des Black Bears. Elles disputeront 21 parties en saison régulière.

«Le style de jeu est beaucoup plus physique aux États-Unis. Ici, nous avons plus de technique et de tactique. Ça nous permet de nous améliorer et d’être de meilleures joueuses», soulignent les jumelles.

Les L’Abbé ne seront pas seules aux États-Unis. Charlene Achille et Claudia Dubé, coéquipières avec les Comètes, feront aussi partie de l’aventure des Black Bears.

«Neuf des 11 joueuses partantes sont Canadiennes», révèlent-elles. «Notre présence aux États-Unis a changé notre vie. Ça forge le caractère et ça nous permet de jouer à un haut niveau de soccer. Avec les Comètes, ce n’est que trois mois dans l’année», ajoutent-elles.

Influence des parents

Enfin, Joanie et Ève aimeraient bien suivre les traces de leurs parents et travailler dans le domaine de la santé. La mère, Nathalie Thiffault, est physiothérapeute, et le père Daniel, pratique la médecine.

Après leur séjour au Maine, elles veulent appliquer au programme de médecine au Québec. «Nous avons toujours baigné dans le monde médical», concluent-elles.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Soccer

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page