Connectez-vous à nous

Les Sabercats monarques du football junior

Football

Les Sabercats monarques du football junior

Il y avait beaucoup d’émotion dans l’air, le 6 novembre, au parc Cartier. Les Sabercats de Laval-Laurentides ont remporté le Championnat de la Ligue de football junior du Québec (LFJQ) par le pointage de 37 à 24, contre les Raiders de Châteauguay.

C’est par une journée ensoleillée que les Sabercats ont raflé la Coupe Joe Pistilli, anciennement la Coupe Manson, à leur toute première saison au sein du circuit, devant une foule nombreuse et bruyante.

«Un seul mot: incroyable! Je suis tellement fier de mes gars. Toute la défensive a contribué à cette victoire. Pierre Fauvel a effectué un travail colossal», lance fièrement l’entraîneur, Patrick Lesage. «Ce fut un match émotif. Alain Kateb doit être fier», ajoute-t-il, la gorge serrée et les yeux humides.

Un bon départ

Dès le botté d’envoi, la troupe de Lesage a pris les commandes en causant un des nombreux revirements de la journée. Quatre jeux plus tard, le quart Nicolas Lépine a lancé une passe de 19 verges à Philippe Lamarche.

Au milieu de ce premier quart, les Sabercats ont ajouté 1 point sur un simple. Ils menaient 8 à 0 quand Lépine a été victime de sa première interception. Chris Fields a filé jusque dans la zone des buts, à la fin du premier quart.

Au milieu du second quart, la formation de la Rive-Nord a manqué un placement de 36 verges, et elle a dû se contenter d’un point sur un simple.

Après quelques revirements, Maxime Couture a inscrit le deuxième touché des locaux sur une passe de 55 verges de Lépine. Le petit receveur de passe s’est servi de sa grande vitesse pour tailler en pièces la défensive rivale.

La défensive a réussi une interception à la ligne de 42 des Raiders. À son retour sur le terrain, l’offensive de la Rive-Nord s’est rapprochée de la zone des buts. Ludovic Néron a franchi la zone payante sur une course de deux verges, pour porter la marque à 23 à 7, après la première demie.

Troisième quart désastreux

Les Sabercats ont connu un troisième quart catastrophique. Philippe Lamarche a échappé le ballon sur le retour de botté d’envoi à la ligne de 30 dans le territoire local.

Matthew Pompeo a inscrit le majeur sur une course de quatre verges. Andriey Kostiv a réussi un converti et un placement, réduisant l’écart 23 à 17.

Au milieu du troisième quart, Néron a marqué son deuxième touché, permettant aux Sabercats de mieux respirer avec une avance de 30-14. Par la suite, la défensive a connu quelques ratés contre les jeux au sol des Raiders, conduisant à un placement.

Avec une verge à franchir lors d’un deuxième essai dans son territoire, Lépine a décidé d’y aller par la passe et les Raiders l’ont interceptée. Quelques jeux plus tard, les visiteurs ont compté un troisième touché, voyant l’avance des locaux fondre, 30 à 24.

Dernier quart stressant

Le quatrième quart a été l’affaire des deux défensives. Elles ont causé de nombreux revirements, rendant la situation stressante pour les deux formations.

Le demi-offensif Karl Morin a échappé le ballon à 1:23, alors que les Sabercats menaçaient. «J’étais un petit peu inquiet. Mais je savais que ma défensive allait nous sortir du pétrin», souligne Lesage.

Huit secondes plus tard, Benoit Dufort a donné raison au mentor, en réalisant une interception. Morin s’est repris en marquant le dernier majeur, clouant le cercueil des Raiders.

Autre texte à lire: La victoire dédiée à Alain Kateb.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page