Connectez-vous à nous

Les portraits et les parfums musicaux d’Anne Bisson

Culture

Les portraits et les parfums musicaux d’Anne Bisson

Les audiophiles du monde entier découvrent une nouvelle voix ces dernières années avec le retour en force d’Anne Bisson, armée de son piano et d’une collaboration privilégiée avec le réalisateur et arrangeur vedette Guy Saint-Onge. Après Blue Mind, un nouvel album, Portraits & Perfumes, prend d’assaut les ondes radiophoniques depuis l’été dernier.

Tout juste de retour de festivals à Toronto et Denver, la chanteuse et pianiste retournera dans la métropole ontarienne au début de novembre pour y présenter son matériel.

«Là-bas, je pars à neuf, en toute fraîcheur, raconte-t-elle. C’est la musicienne et la chanteuse qu’ils voient.»

Faire autrement

De son opus Portraits & Perfumes, le public apprend déjà à connaître ses reprises de With a little help from my friends et Us and Them, des Beatles et de Pink Floyd. Elle y revisite également un tonique Spinning wheel, un touchant The nearness of you, ainsi qu’un étonnant mariage, celui de Call me/You’ve got a friend. Le ton est jazzy, le son est lounge. Le bouquet sonore exprime de belles couleurs.

Pour ce projet, Anne Bisson a répondu à l’invitation de Wesley Hayden, vice-président chez Universal Music, à Toronto. Un homme qu’elle considère comme son mentor.

«Il m’a recommandé d’enregistrer des standards, tout en ayant la liberté d’ajouter certaines de mes compositions, confie celle qui s’est établie dans Sainte-Rose depuis plusieurs années. Toutefois, j’avais envie de reprises inusitées, d’essayer des nouveaux arrangements comme on essaye une nouvelle robe, dirait Guy Saint-Onge.»

La compositrice

Un des points forts de l’album demeure les compositions de l’artiste. Sur Ripples, l’ambiance de berceuse est de mise, alors que l’énergique What’s wrong with me ? fait dans l’autodérision amusante, alors qu’Anne Bisson y parle de ce sourire qui ne la quitte jamais, ce qui semble parfois incommoder les gens qu’elle croise.

«Les gens de bonne humeur, ça dérange plus qu’on pense!» lance-t-elle en rigolant.

L’album se termine sur le souvenir des premières amours, avec My Little Boy, dans cette impression de flotter sur un nuage, au-dessus des arbres.

L’année 2012

En plus d’aller présenter Portraits & Perfumes un peu partout ces prochains mois, notamment à Las Vegas et New York, Anne Bisson travaille déjà à un troisième album, plus centré sur ses propres compositions.

La musicienne devrait également participer aux prochaines éditions de Montréal en lumière et du Festival international de jazz de Montréal.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page