Connectez-vous à nous

Les plus belles mélodies sous les chandelles

Culture

Les plus belles mélodies sous les chandelles

CONCERT.. Le quatuor à cordes Ambitus revient à Laval pour une autre prestation sous les chandelles à l’église Sainte-Béatrice, cette fois avec un spectacle où les plus belles mélodies du monde prendront toute la place.

Commentaires

Les Lavallois auront l’insigne honneur d’être le premier public de ce nouveau concert le vendredi 9 mars, avant qu’il ne prenne la route et s’arrête dans plus d’une dizaine de villes. Il y en aura pour tous les goûts puisque différents styles de musique se côtoieront durant la soirée.

La première partie s’ouvrira sur Le Canon, de Pachelbel, suivi notamment d’un medley des quatre tangos les plus célèbres, de L’Automne, de Gaazounov, la musique thème de l’émission Les  belles histoires des pays d’en haut, de même que des quatre plus belles chansons de Charles Aznavour, dont La Bohème.

Dans la deuxième partie, les violons d’Ambitus s’attaqueront, entre autres, à La valse des fleurs et Le Lac des cygnes, du compositeur russe Tchaïkovsky, et à des airs du célèbre film La Mélodie du bonheur.

Ambiance particulière

«Ça fait plusieurs années que l’on travaille ensemble, de rappeler le producteur du concert Michel Corbeil, au sujet du groupe musical qui sera en vedette vendredi. Ce concept de spectacle sous les chandelles est un peu particulier et l’ambiance est propice à l’écoute. Les chandelles embellissent les lieux et c’est très plaisant.»

En plus de la musique, le public aura aussi droit à quelques textes de Michel Corbeil, qui viennent introduire les airs au programme.

«Je raconte une petite anecdote afin que les gens en apprennent plus sur les pièces. C’est comme une petite mise en scène et les spectateurs aiment beaucoup ça», mentionne-t-il, ajoutant que chaque rendez-vous lavallois attire entre 300 et 350 personnes.

Plus d’une centaine

Le quatuor Ambitus est un habitué des spectacles à la lueur des chandelles, ayant joué plus d’une centaine de fois de cette façon que ce soit à Laval, Montréal, Ottawa ou à Tremblant.

«Ce sont des airs accessibles au grand public, fait remarquer David Bouchard, un des membres d’Ambitus. Il n’y a pas juste du classique, mais c’est une porte d’entrée pour ce type de musique pour ceux qui ne sont pas habitués.»

Le musicien a aussi salué les arrangements de Tim Walsh, qui a travaillé sur plusieurs des mélodies tout spécialement pour ce concert à l’église Sainte-Béatrice. «On dirait qu’il y a un orchestre au complet, alors que nous sommes qu’un quatuor à cordes. C’est assez spécial.»

Le spectacle «Les plus belles mélodies du monde», avec le quatuor à cordes Ambitus, sera présenté le vendredi 9 mars, à 20h, à l’église Sainte-Béatrice, 475, avenue des Perron, à Auteuil. Billets en vente à 30 $ au Fleuriste Ste-Rose ou à la porte le soir du concert. Information: 514 774-9148 ou www.concertchandelle.com.

Les Lavallois auront l’insigne honneur d’être le premier public de ce nouveau concert le vendredi 9 mars, avant qu’il ne prenne la route et s’arrête dans plus d’une dizaine de villes. Il y en aura pour tous les goûts puisque différents styles de musique se côtoieront durant la soirée.

La première partie s’ouvrira sur Le Canon, de Pachelbel, suivi notamment d’un medley des quatre tangos les plus célèbres, de L’Automne, de Gaazounov, la musique thème de l’émission Les  belles histoires des pays d’en haut, de même que des quatre plus belles chansons de Charles Aznavour, dont La Bohème.

Dans la deuxième partie, les violons d’Ambitus s’attaqueront, entre autres, à La valse des fleurs et Le Lac des cygnes, du compositeur russe Tchaïkovsky, et à des airs du célèbre film La Mélodie du bonheur.

Ambiance particulière

«Ça fait plusieurs années que l’on travaille ensemble, de rappeler le producteur du concert Michel Corbeil, au sujet du groupe musical qui sera en vedette vendredi. Ce concept de spectacle sous les chandelles est un peu particulier et l’ambiance est propice à l’écoute. Les chandelles embellissent les lieux et c’est très plaisant.»

En plus de la musique, le public aura aussi droit à quelques textes de Michel Corbeil, qui viennent introduire les airs au programme.

«Je raconte une petite anecdote afin que les gens en apprennent plus sur les pièces. C’est comme une petite mise en scène et les spectateurs aiment beaucoup ça», mentionne-t-il, ajoutant que chaque rendez-vous lavallois attire entre 300 et 350 personnes.

Plus d’une centaine

Le quatuor Ambitus est un habitué des spectacles à la lueur des chandelles, ayant joué plus d’une centaine de fois de cette façon que ce soit à Laval, Montréal, Ottawa ou à Tremblant.

«Ce sont des airs accessibles au grand public, fait remarquer David Bouchard, un des membres d’Ambitus. Il n’y a pas juste du classique, mais c’est une porte d’entrée pour ce type de musique pour ceux qui ne sont pas habitués.»

Le musicien a aussi salué les arrangements de Tim Walsh, qui a travaillé sur plusieurs des mélodies tout spécialement pour ce concert à l’église Sainte-Béatrice. «On dirait qu’il y a un orchestre au complet, alors que nous sommes qu’un quatuor à cordes. C’est assez spécial.»

Le spectacle «Les plus belles mélodies du monde», avec le quatuor à cordes Ambitus, sera présenté le vendredi 9 mars, à 20h, à l’église Sainte-Béatrice, 475, avenue des Perron, à Auteuil. Billets en vente à 30 $ au Fleuriste Ste-Rose ou à la porte le soir du concert. Information: 514 774-9148 ou www.concertchandelle.com.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page