Connectez-vous à nous

Les fragments entre photo et peinture de Martin Désilets

Culture

Les fragments entre photo et peinture de Martin Désilets

De la gomme de pneus de Formule 1 laissée sur les murets de protection du circuit Gilles-Villeneuve, les bornes laissées par les gens devant leur demeure avant de déménager, une série d’aquarelles présentant des dictons ironiques sur l’histoire de l’art, l’exposition Entre des fragments de choses, d’espace et de temps révèle le regard perçant et interrogateur de Martin Désilets sur son monde en général et la peinture en particulier.

L’artiste expose un premier bilan de son travail jusqu’au 6 mai à la Salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval (MDA).

Que ce soit par un écran de peinture, la photographie d’une marque laissée sur un chantier, le tracé aléatoire d’un pinceau, le visiteur découvre des images à la limite du documentaire. Il assiste à une réflexion stimulante et complexe, non sans humour, sur la peinture.

Discours sur l’art

Or comment faire de la peinture dans les années 2000?

«Par la pratique de la photographie, Martin Désilets fait resurgir les souvenirs de la peinture dans l’environnement urbain. Il cerne un fragment du réel du monde pour l’extraire et en faire autre chose, une murale, par exemple. Depuis toujours, il aime travailler la peinture en rapport avec d’autres médiums, la photo, la littérature, le discours religieux», explique Patrice Loubier, commissaire de l’exposition qui clôt l’année de la Salle Alfred-Pellan.

Geneviève Pratte et Catherine Bolduc

Parallèlement à l’exposition de Martin Désilets, deux autres artistes sont à l’honneur en ce moment à la Maison des arts de Laval. Alors que le foyer exhibe les œuvres de Catherine Bolduc, un événement intitulé Mémoire de Pandore, les vitrines ceinturant la cour intérieure de la MDA présentent le travail de la jeune artiste Geneviève Pratte.

Le travail de Geneviève Pratte propose la façon d’illustrer ou de questionner certaines visions et usages que l’on a ou que l’on fait de notre Terre. Que cela soit en sculpture ou en peinture, comme c’est le cas pour cette exposition, la pratique artistique de Geneviève Pratte tente de faire ressortir une conception personnelle de la nature.

Lancement

Notons que Catherine Bolduc lancera sa monographie Mes châteaux d’air et autres fabulations 1996-2012 au milieu de son exposition, le 29 avril à 16 h. À cette occasion, il y aura une lecture publique par Marc-Antoine K. Phaneuf.

L’exposition «Entre des fragments de choses, d’espace et de temps», de Martin Désilets, se déroule jusqu’au 6 mai à la Salle Alfred-Pellan, située à la Maison des arts de Laval (1395, boulevard de la Concorde Ouest). Commissaire: Patrice Loubier. Information: 311 ou 450 662-4440.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page