Connectez-vous à nous

Les facteurs du Québec manifestent à Laval

lidl opening times today

Actualités

Les facteurs du Québec manifestent à Laval

CONTRAT DE TRAVAIL. C’est sous un soleil de plomb qu’une centaine de membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) des quatre coins du Québec ont manifesté, le 15 septembre, pour dénoncer une restructuration au Dépôt de Laval-Ouest.

Commentaires

Lise-Lyne Gélineau, présidente de la section locale de Montréal, déplore la décision de modifier la façon de traiter le courrier depuis le 18 septembre.

«Postes Canada fait à sa tête en ne respectant pas notre contrat de travail, souligne Mme Gélineau. Au début, elle voulait mettre des personnes pour trier le courrier la nuit et a décidé que ce serait le jour. Tout se fait à la main et ça retarde d’une journée la livraison.»

Mme Gélineau croit que ces décisions représentent un réel danger pour la santé et la sécurité des travailleurs. «Les facteurs vont se trouver durant 10 heures à faire uniquement de la livraison. Ils avaient l’habitude de travailler quelques heures à l’intérieur pour faire le tri avant de livrer le courrier. La qualité des services à la population en sera directement affectée.»

Cette nouvelle mesure touchera une centaine de facteurs à Laval. «Il y aura des changements dans les horaires. La conciliation travail-famille sera extrêmement difficile.»

Lundi noir

Les membres du STTP ont voulu lancé un message en portant le noir, le 18 septembre. «Nous voulons signifier à l’employeur notre mécontentement.»

Soulignons que la convention collective du STTP prend fin en janvier 2018.

«En 2016, nous avons mis fin aux reculs, en 2018 ce sont des gains que nous voulons», termine Lise-Lyne Gélineau.

 

Lise-Lyne Gélineau, présidente de la section locale de Montréal, déplore la décision de modifier la façon de traiter le courrier depuis le 18 septembre.

«Postes Canada fait à sa tête en ne respectant pas notre contrat de travail, souligne Mme Gélineau. Au début, elle voulait mettre des personnes pour trier le courrier la nuit et a décidé que ce serait le jour. Tout se fait à la main et ça retarde d’une journée la livraison.»

Mme Gélineau croit que ces décisions représentent un réel danger pour la santé et la sécurité des travailleurs. «Les facteurs vont se trouver durant 10 heures à faire uniquement de la livraison. Ils avaient l’habitude de travailler quelques heures à l’intérieur pour faire le tri avant de livrer le courrier. La qualité des services à la population en sera directement affectée.»

Lise-Lyne Gélineau est inquiète pour la santé des facteurs.Lise-Lyne Gélineau est inquiète pour la santé des facteurs.  ©Photo – Mario Beauregard

Cette nouvelle mesure touchera une centaine de facteurs à Laval. «Il y aura des changements dans les horaires. La conciliation travail-famille sera extrêmement difficile.»

Lundi noir

Les membres du STTP ont voulu lancé un message en portant le noir, le 18 septembre. «Nous voulons signifier à l’employeur notre mécontentement.»

Soulignons que la convention collective du STTP prend fin en janvier 2018.

«En 2016, nous avons mis fin aux reculs, en 2018 ce sont des gains que nous voulons», termine Lise-Lyne Gélineau.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page