Connectez-vous à nous

Les Étoiles de l’Est entrent dans la cour des grands

Soccer

Les Étoiles de l’Est entrent dans la cour des grands

Contre toute attente, la formation masculine de la catégorie senior des Étoiles de l’Est accèdera à la première division (D1) de la Ligue de soccer élite du Québec (LSÉQ).

Commentaires

L’équipe de première année, menée par l’entraîneur Alexandre Giuliani, a causé une agréable surprise en finissant au second rang

en deuxième division derrière les Celtix du Haut- Richelieu. Les Étoiles ont montré une fiche de 11 gains, 4 revers et 3 nulles.

«C’est une saison qui surpasse vraiment nos objectifs. Nous voulions une fiche de ,500 à notre première année. Nous ne connaissions pas le calibre, puisque nous venions d’évoluer quatre ans dans le AA», a indiqué fièrement Alexandre Giuluani.

«Nous avons reçu l’appui de notre club et du directeur technique, Sandro Grande. C’est une première d’avoir une équipe senior de Laval aussi performante depuis la dissolution des Conquérants», a-t-il ajouté.

Le succès des Étoiles est dû à la profondeur de l’équipe, à sa structure, mais surtout à sa technique. «Ce qui a fait la différence, ce sont nos techniciens et notre bonne circulation de ballon. Nous avions de loin la meilleure technique», a-t-il insisté.

Grande en renfort

L’ancien porte-couleurs de l’Impact de Montréal, Sandro Grande, le directeur technique du club Étoiles de l’Est, est venu prêter main-forte à la formation senior au cours de la saison.

Grande a disputé deux parties au grand bonheur de l’entraîneur-chef. «Sandro donne des formations et suit notre équipe de près. Si ça lui tente de jouer, il est toujours le bienvenu», a confié Giuliani.

Deux autres joueurs ont évolué dans les circuits européens. Joe Di Buono, un ancien choix au repêchage de l’Impact, a joué en Pologne, et Adrien Moufflet a été formé en France. La majorité des joueurs sont issus du calibre universitaire et collégial.

Outre ces joueurs, Yves Bryant-Tomani, David Giroux-Jérôme, Mathieu Prud’homme et Shawn Galégo ont également tiré leur épingle du jeu au cours de la saison. «Yves fut le meilleur marqueur, David la révélation parmi les recrues et le vétéran Mathieu nous a rendu de fiers services», a reconnu Giuliani.

«Nous n’étions pas loin du calibre de semi-professionnel et l’an prochain, le niveau de jeu sera encore plus relevé en D1», a-t-il précisé.

Coupe du Québec

Les Étoiles de l’Est auraient aimé faire mieux que leur élimination rapide au second tour de la Coupe du Québec, tournoi regroupant toutes les équipes seniors de la province.

Si les protégés de Giuliani avaient connu un bon départ en éliminant les finalistes de 2012, les Rapides de Chaudières, le 10 juillet, ils ont baissé pavillon face au FC Anjou une semaine plus tard.

«Nous aurions aimé connaître un meilleur sort. Nous affrontions la crème des équipes de la catégorie senior. Ce fut une bonne première expérience», a souligné le mentor.

Prêt à relever le défi

Giuliani ne prévoit pas trop de changements pour la saison 2014. Il croit qu’environ quatre joueurs pourraient s’ajouter. «Nous devrons aller chercher des joueurs d’impact, à des positions où nous sommes plus vulnérables», a-t-il soutenu

«Nous serons prêts à relever le défi. Nous ne voulons pas être relégués en division 2», a conclu Alexandre Giuliani.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Soccer

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page