Connectez-vous à nous

Le Théâtre Bluff continue de s’imposer

Culture

Le Théâtre Bluff continue de s’imposer

C’est le 28 novembre que le Théâtre Bluff donnera son spectacle-bénéfice annuel, une façon de remercier la population lavalloise de son soutien et de faire le point sur les activités de la compagnie, qui a définitivement le vent dans les voiles.

Pour l’occasion, le public aura la chance d’assister à la pièce Musique pour Rainer Maria Rilke, nouvelle création du Théâtre Bluff (voir autre texte, page 36). Tous les profits serviront à financer la compagnie théâtrale lavalloise, dont les créations sont destinées à favoriser le dialogue entre les générations, sans jamais négliger son premier public cible, les adolescents.

«De présenter en avant-première Musique pour Rainer Maria Rilke pour notre spectacle-bénéfice, c’est notre façon de marquer notre appartenance à la communauté lavalloise, confie Sébastien Harrison, directeur artistique du Théâtre Bluff depuis trois ans. La Maison des arts a été le point d’ancrage de cette création.»

Pont entre générations

Pour cette pièce, Bluff a fait appel à deux acteurs des plus connus en Macha Limonchik et Albert Millaire, qui évolueront aux côtés de Maxime Carbonneau, Sophie Desmarais et Éric Paulhus.

«Je trouve très précieux de mettre en présence des comédiens chevronnés à des étoiles montantes, observe Sébastien Harrison. Le théâtre est un art qui se transmet beaucoup de génération en génération. Ça donne un partage d’expérience très inspirant.»

«À 76 ans, il y a un certain temps que je suis le doyen quand je joue sur scène, précise en riant Albert Millaire. Ça me fait beaucoup de bien de côtoyer ces jeunes qui partagent ce métier qui n’a pas changé. Devant le metteur en scène, ici Martin Faucher, nous sommes tous des acteurs!»

S’embrasent en tournée

C’est avec la production précédente, S’embrasent, que Bluff a connu un nouvel essor. Le spectacle a franchi le cap des 100 représentations, mais surtout, il a atteint les «ligues majeures» cet automne, en tenant le haut de l’affiche du Théâtre de Quat’Sous pendant 10 jours.

«Éric Jean, le metteur en scène de S’embrasent, a bien sûr contribué à nous ouvrir les portes du Quat’Sous, dont il est le directeur artistique et général, souligne Sébastien Harrison. Nous partirons bientôt pour une autre tournée avec cette pièce, pour deux festivals internationaux tenus en France, avant de revenir au pays, car S’embrasent s’installera au Centre national des arts, à Ottawa, en mars prochain.»

Notons que la représentation du 28 novembre sera suivie d’un cocktail au cours duquel les spectateurs pourront échanger avec les artistes de la production.

Le Théâtre Bluff présente sa dernière création, «Musique pour Rainer Maria Rilke», texte de Sébastien Harrison, mise en scène de Martin Faucher, à l’occasion de son spectacle-bénéfice annuel le 28 novembre, à 19h30, à la Maison des arts de Laval (1395, boul. de la Concorde Ouest). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page