Connectez-vous à nous

Le «Retour vers le futur» de Thierry Lacombe

Actualités

Le «Retour vers le futur» de Thierry Lacombe

Depuis 2011, Thierry Lacombe ne compte pas temps et énergie pour réaliser le rêve d’une vie: posséder une réplique parfaite de l’automobile DeLorean du film culte Retour vers le futur, de Robert Zemeckis.

Commentaires

Le jeune caméraman lavallois de 27 ans n’a plus rien à envier à Michael J. Fox et son célèbre personnage de Marty McFly, qui est apparu pour la première fois en 1985 sur les grands écrans. À l’extérieur comme à l’intérieur, sa DeLorean DMC-12 argentée resssemble à s’y méprendre à l’originale!

«Il en existe huit dans le monde, sept aux États-Unis et une seule au Canada. La mienne!» souligne celui qui s’attaque désormais à la fourgonnette (step van) et aux rails du premier volet de la trilogie. Non sans continuer à peaufiner sa pièce maîtresse.

Temps et patience

C’est en 2010 que Thierry Lacombe a importé une DeLorean usagée pour concevoir sa «machine à remonter le temps». Après un an de recherches intensives, il l’a finalement trouvée en Floride. L’auto était en bon état. Il a déboursé 16 000 $. On est loin des affiches, du blouson, des bottes et de la planche à roulettes volante qu’il collectionnait depuis qu’il a cinq ans!

«Elle a roulé durant une semaine, puis le moteur a sauté!» lance-t-il.

Plus de 100 000 $ et 300 heures plus tard, sans compter le temps consacré aux coups de téléphone et furetage sur Internet, il a réussi son pari. La De Lorean modifiée a maintenant fière allure, et ce, grâce à l’aide de son père et d’amis mécaniciens qui ont suivi les indications de ce fanatique de l’invention du «docteur Emmett Brown».

L’histoire avant tout

Le caméraman indépendant explique sa passion pour Retour vers le futur par la puissance et l’efficacité de l’histoire racontée.

«Il ne s’en fait plus beaucoup des histoires du genre, regrette-t-il. Aujourd’hui, tout est axé sur les effets spéciaux, alors qu’il y en avait très peu dans chacun des épisodes de la trilogie.»

Pour occasions spéciales

Thierry Lacombe roule de nouveau dans son bolide depuis la mi-juillet. Contre une modique somme, il accepte les invitations à divers événements, que ce soit parades, mariages, anniversaires, expositions ou tournages de toutes sortes. Il est possible de le contacter par Internet via le y88cdw.com.

«Je travaille en cinéma depuis 2003 et j’espère que ça va m’apporter une bonne visibilité», note celui qui a notamment travaillé pour des films sur le Cirque du Soleil et Michael Jackson.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page