Connectez-vous à nous

Le parc Montmorency rebaptisé Paul-Marcel-Maheu

Communauté

Le parc Montmorency rebaptisé Paul-Marcel-Maheu

Le parc Montmorency, où évolue les équipes de baseball et soccer, portera dorénavant le nom de Paul-Marcel-Maheu. Le maire Gilles Vaillancourt a procédé à une cérémonie dévoilant une immense affiche du nouveau nom du parc en compagnie des membres de la famille Maheu, du député Léo Bureau-Blouin et des conseillères Ginette Grisé et Francine Légaré, le 8 septembre.

Paul-Marcel Maheu a marqué l’ancienne ville de Laval-des-Rapides en tant que conseiller municipal de 1950 à 1959 ainsi que de 1962 à 1965, l’année de nassance de ville de Laval. M. Maheu est décédé le 25 janvier 2008.

C’est grâce à l’intérêt de ses enfants, André, Michel, Robert (décédé), Marcel, Henri et Louise, pour les activités sportives que M. Maheu s’est impliqué durant de nombreuses années comme bénévole du sport amateur à Laval-des-Rapides.

Il s’est occupé d’équipes de hockey de différentes catégories et il a été président d’une ligue de baseball de la catégorie junior. Il est l’instigateur de compétitions avec des formations sportives d’autres municipalités de la région.

Bâtir Laval

M. Vaillancourt reconnaît que Paul-Marcel Maheu a joué un rôle important auprès de la jeunesse. «C’est primordial de rendre hommage à ceux qui ont bâti Laval. J’ai beaucoup de respect pour cet homme que je connaissais bien», souligne le maire, qui a grandi tout juste devant le parc Montmorency.

Marcel, pompier durant 31 ans à Laval-des-Rapides, considère que son père méritait cet honneur. «Ça représente tellement de beaux souvenirs. Le parc Montmorency, c’était aussi son bébé. Il est responsable de la construction du parc et chalet.»

En 2008, la famille Maheu a été éprouvée par le décès du père Paul-Marcel (janvier), la mère Laura Asselin (septembre) et le frère Robert (novembre). «Nous sommes très heureux que le nom de notre père soit immortalisé», enchaîne Marcel.

Centre sportif et aréna

Paul-Marcel Maheu rêvait de voir s’ériger un aréna et un centre sportif dans ce même parc. Il n’a jamais pu réaliser ce projet, car il a subi la défaite aux élections.

«À l’époque, il n’y avait pas d’école, ni de Manoir. Si le projet de centre sportif avait vu le jour, la rue Montmorency ne serait pas là», précise Marcel Maheu.

André, 72 ans, considère que son père était un homme dévoué pour les jeunes. «Il a tellement donné aux jeunes. C’était un pionnier.»

Louise, le bébé de la famille, se souvient que les jeunes hockeyeurs s’habillaient au sous-sol de la maison familiale au 29, avenue Laval. «Le vestiaire était à la maison avant la construction du chalet. Ça me fait énormément plaisir que l’on honore sa mémoire.»

Un bâtisseur

Paul-Marcel Maheu a aussi participé activement à la naissance des parcs Bon-Pasteur, Pontmain et Saint-Claude. Il s’est aussi impliqué dans l’aménagement du parc Montmorency, domicile de la formation de baseball junior depuis de nombreuses années.

Carnaval

Plusieurs Lavallois se souviendront qu’il organisait le fameux carnaval annuel à Laval-des-Rapides. «Il a joué un rôle important dans Laval-des-Rapides», de conclure le maire Gilles Vaillancourt.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page