Connectez-vous à nous

Le hockey balle, un engouement à Laval

Hockey

Le hockey balle, un engouement à Laval

À Laval, des centaines voire des milliers de personnes jouent au hockey balle extérieur, un sport de plus en plus populaire depuis l’aménagement d’une surface de jeu au parc John-F.-Kennedy, au sein de la Ligue 4 As.

Frédéric Bourgoin, ancien joueur de baseball junior des Associés de Laval et grand amateur de hockey, a fondé cette ligue en 2005. Ce circuit a connu un lent départ avec la création de six équipes, qui disputaient des parties sur une surface synthétique plus petite qu’une patinoire conventionnelle de hockey.

La popularité du hockey balle ne dément pas. La Ligue 4 As compte maintenant 70 équipes formées de 1000 joueurs et sur une deuxième surface de jeu amovible.

«Le parc John-F.-Kennedy demeure notre terrain principal. Nous déplaçons aussi notre deuxième surface très souvent devant le Tennis 13. Nous travaillons aussi pour avoir une troisième surface de jeu dès 2014», souligne Bourgoin.

Comme le bon vieux hockey

Le hockey balle se joue en espadrilles avec un bâton de hockey conventionnel. Les matchs se jouent à 4 contre 4.

Plusieurs règlements sont similaires au hockey sur glace et tous les joueurs doivent porter des protège-tibias, des lunettes, des jambières et des gants de hockey. Le casque n’est pas requis pour les adultes.

«Il n’existe pas de casque pour contrer la chaleur. Toutefois, le casque sera obligatoire chez les jeunes», précise Bourgoin.

La porte s’ouvre pour les jeunes et les filles

La Ligue 4 As désire offrir aux jeunes joueurs de hockey, aux filles et aux 40 ans et plus la possibilité de pratiquer le hockey balle du mois de mai à septembre.

D’ailleurs, la période d’inscriptions est présentement en cours. Il en coûte 75 $ pour 15 joutes pour les jeunes. La saison débutera le 29 avril.

«Nous offrons un encadrement sécuritaire et structuré. Le hockey balle est un sport complémentaire au hockey sur glace. D’ailleurs, Hockey Québec a lancé une invitation aux jeunes à travers le réseau pour jouer au hockey balle», affirme-t-il.

«Les jeunes Lavallois ne savent pas que le hockey balle existe.

La Ligue compte les catégories B1, B2, B3, C1, C2 et C3. Les jeunes de moins de 16 ans doivent obtenir l’autorisation de leurs parents pour évoluer dans la Ligue 4 As», enchaîne-t-il.

Des règlements étoffés, des statistiques mises à jour régulièrement et un site Internet détaillé viennent encadrer les activités. Aucune bagarre n’est tolérée et l’arbitrage est sévère.

«Nous n’acceptons pas les bagarres. Le fautif est suspendu pour le reste de la saison. Si tu veux te battre, il existe des ligues pour cela», admet Bourgoin sans détour.

Regroupement

Bourgoin a aussi innové en mettant sur pied un regroupement des différentes ligues de hockey balle au Québec, qui compte 25 000 membres à travers la province (www.hockeyqc.ca).

«Nous avons 12 organisations un peu partout au Québec. Nous voulons faire la promotion de notre sport en faisant une campagne publicitaire. Nous avons fait une pub à RDS, dès la première année», mentionne-t-il.

En 2012, une série télévisée de 8 épisodes de 30 minutes sur le hockey balle a été télédiffusée sur les ondes de RDS2. Le championnat provincial tenu à Laval a aussi été diffusé lors de ces émissions. Cette première édition regroupait plus de 1000 joueurs répartis dans 100 équipes.

Les chiffres de l’auditoire ont tellement impressionné la direction de RDS qu’on reverra huit autres épisodes de la saison 2013 à l’automne prochain.

«Nous essayons de démontrer que ce nouveau sport est rapide et dynamique en raison de la petite surface de jeu. Le spectacle est fort intéressant», stipule-t-il.

«Notre sport est devenu rapidement très populaire un peu partout au Québec. C’est un sport d’été excellent pour le système cardiovasculaire. Tout le monde veut jouer au hockey balle beaucoup plus qu’à la balle molle», poursuit Frédéric Bourgoin.

Laval ou Charlevoix

Enfin, le 2e championnat provincial de hockey balle aura lieu à Laval ou à Charlevoix à la fin du mois de septembre. «L’endroit n’est pas encore déterminé», de conclure Frédéric Bourgoin.

Information: 514 647-7731.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page