Connectez-vous à nous

Le football en deuil de Raymond Millar

lidl opening times today

Football

Le football en deuil de Raymond Millar

DÉCÈS. La communauté lavalloise et l’association de football des Vikings de Laval-Nord perdent un bâtisseur en Raymond Millar qui a rendu l’âme le 22 janvier.

Commentaires

M. Millar venait de célébrer son 73e anniversaire de naissance le 9 janvier.

«On aurait pu facilement surnommer Ray, Monsieur football ou Monsieur Roi-du-Nord. Il était toujours à ce parc. Nous perdons un très gros morceau. Il préparait les festivités des 50 ans des Vikings de Laval-Nord», a précisé encore sous le choc, Jean Roberge, président de Football Laval et des Vikings de Laval-Nord.

«N’eut été de son implication, je ne suis pas certain que le football aurait survécu à Laval-Nord», a-t-il enchaîné, la gorge serrée.

55 ans de bénévolat

Le valeureux bénévole a été impliqué dans presque toutes les associations sportives et de loisirs à Sainte-Rose, de 1961 jusqu’à sa mort. En tout, 55 années de bénévolat, d’implication et de services rendus auprès des jeunes Lavallois sans interruption.

Il n’avait que 17 ans quand il a décidé de donner de son temps comme entraîneur au soccer pour l’Association Sportive de Sainte-Rose (ASSR). Il a dirigé des équipes jusqu’en 1966 au parc La Plage. Par la suite, il s’est impliqué bénévolement avec les jeunes au baseball, de 1963 à 1970, et à la balle molle rapide, de 1963 à 1980.

Sa passion

Sa véritable passion a pris naissance en 1966 avec le football. Dès lors, il devient entraîneur de nombreuses équipes, que ce soit les Alouettes, Spartans, Raiders et finalement les Vikings. Depuis la création des Vikings, il n’a pas compté ses heures en occupant plusieurs postes.

Depuis 1976, il s’occupait de l’achat, mais aussi du nettoyage de tous les équipements de football, de tous les chandails, pantalons et bas.

«Ray a donné sa vie aux sports amateurs et aux jeunes. Transmettre sa passion du sport à des milliers de jeunes a été le fait saillant marquant de sa carrière de bénévole. Il m’a d’ailleurs convaincu de m’impliquer», a raconté M. Roberge.

En mai 2015, il a été récompensé en acceptant le prix Hosia, l’emblème du bénévolat à Laval.

Dernier hommage

Raymond Millar laisse dans le deuil sa sœur Mary-Ann, la grande famille des Vikings de Laval-Nord et de nombreux sportifs. Tous ses amis pourront lui rendre un dernier hommage au Centre Funéraire Guay de Rosemère au 418, boulevard Curé- Labelle, le samedi 30 janvier, de 13h à 17h, et de 19h à 21h. Une cérémonie funéraire aura lieu à 21h.

Rebaptiser le parc

Jean Roberge a entrepris des démarches il y a quelques années pour changer le nom du parc Roi-du-Nord pour celui du parc Ray-Millar, sans aucun résultat. «C’est certain que je vais faire de ce dossier une priorité. Ray a tellement donné pour la communauté», a conclu Jean Roberge.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page