Connectez-vous à nous

Le Ciné-club lance sa 8e saison avec le dernier Xavier Dolan

Culture

Le Ciné-club lance sa 8e saison avec le dernier Xavier Dolan

Le 17 septembre, le Ciné-club de Laval a présenté Laurence Anyways, en ouverture de saison devant un public enthousiaste à la Salle André-Mathieu.

La veille, le troisième film du jeune réalisateur québécois Xavier Dolan venait de remporter le prix du meilleur film canadien au Festival international du film de Toronto.

«C’était ma première collaboration avec Xavier Dolan, a déclaré Yves Bélanger, directeur photo du long-métrage et invité spécial de cette première soirée de la saison. Vous allez voir un des derniers films tournés en 35 millimètres au Québec. Pour moi, qui fais ce métier depuis 23 ans, soit l’âge de Xavier, ç’a certainement été mon plus beau tournage en carrière.»

Un vrai réalisateur

«C’est le troisième film de Xavier Dolan que nous proposons en ouverture de saison, souligne David Lamontagne, qui anime le Ciné-club depuis ses débuts. Nous avons découvert un vrai réalisateur pour qui le cinéma n’est pas juste une façon de raconter des histoires, mais un réel moyen d’expression.»

Comédie papale

Après le troublant Laurence Anyways, le public aura droit à une comédie savoureuse de l’Italien Nanni Moretti, Habemus Papam (Nous avons un pape), ce lundi 24 septembre.

«Michel Piccoli y tient l’un des grands rôles de sa carrière, indique David Lamontagne. L’idée de départ, celle d’un cardinal élu pape et fuyant cette responsabilité, aurait pu donner une comédie grotesque, alors qu’on assiste à un film subtil sur la légitimité des hommes de pouvoir, la spiritualité et la condition humaine.»

Les Américains

Le 1er octobre, Moonrise Kingdom du réalisateur fantaisiste américain Wes Anderson, sera à l’honneur, avec son feu d’artifice de grands noms, dont Bruce Willis, Edward Norton, Bill Murray et Frances McDormand. Cette comédie mettant en vedette de jeunes scouts et leur entourage a su toucher les spectateurs de tous les âges.

Un autre réalisateur américain ayant sa signature bien à lui, Woody Allen, sera de la programmation le 12 novembre avec sa nouvelle carte postale européenne, intitulée cette fois Rome mon amour.

Pour terminer le premier segment de la saison, le 3 décembre, on fera place au cinéma indépendant en présentant Les bêtes du sud sauvage, de Benh Zeitin, un film ayant gagné la caméra d’or de Cannes, après avoir triomphé au Festival Sundance.

«C’est un film étonnant d’un ton qui mêle le réalisme d’une communauté pauvre vivant dans la crainte d’une nouvelle tornade à la Katrina et les fantasmes d’une petite orpheline s’inventant un monde d’êtres mystérieux», précise David Lamontagne.

Les surprises

Le 22 octobre, le Ciné-club aura à l’affiche le premier long-métrage du Québécois Rafaël Ouellet, Camion, où Julien Poulin incarne un camionneur vivant difficilement un deuil après avoir été impliqué dans un accident.

«C’est un film de gars très axé sur la relation père et fils, avec des éléments typiques du cinéma d’ici. Julien Poulin y trouve le rôle de sa vie», note David Lamontagne.

La comédie La source des femmes, de Radu Mihaileanu, fera jaser le 29 octobre, avec cette histoire de femmes d’un petit village musulman qui décident d’entreprendre une grève du sexe, afin d’arrêter d’aller puiser l’eau dans les hauteurs d’une montagne.

Pour les amateurs de films historiques, les costumes du Paris de la Révolution française seront sur le grand écran le 26 novembre, dans Les adieux à la reine, de Benoit Jacquot.

Les films du Ciné-club de Laval sont projetés les lundis à la Salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir), face à la station de métro Montmorency. Heure des projections: 19h30. Information: 450 667-2040 ou www.cineclubdelaval.com.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page