Connectez-vous à nous

La plus grande serre sur toit au monde à Laval

Actualités

La plus grande serre sur toit au monde à Laval

Laval peut se targuer d’avoir la plus grande serre sur toit au monde pour la production de tomates et d’aubergines.

Commentaires

Construite sur le toit d’un nouvel immeuble commercial situé aux angles des autoroutes 440 et 13, la serre d’une superficie de 3995 m2, soit la totalité du toit fait, partie intégrante du bâtiment, puisqu’elle a été érigée au moment de sa construction.

«Ça permet d’avoir une meilleure isolation et une meilleure récupération de l’eau de pluie. D’ailleurs, elle est pressurisée, ce qui nous aide dans notre combat contre les insectes extérieurs», souligne Laurence Deschamps, chargée de communications pour Les Fermes Lufa.

Historique

Mohamed Hage fonde Les Fermes Lufa en 2009. C’est à Montréal, en 2011, que l’entreprise lance la première serre commerciale sur un toit au monde dans le quartier Ahunstic-Cartierville, à Montréal.

La construction lavalloise au coût de 3,5 M$, qui a pris plus d’un an à réaliser en raison des modifications nécessaires aux règlements de zonage et aux normes de construction, permet aux Montréalais, Lavallois et résidents de la Rive-Nord et Rive-Sud depuis le mois d’octobre de consommer des tomates, concombres, laitues et autres légumes frais toute l’année.

Variétés

L’entreprise cultive 40 variétés de légumes à Montréal sans pesticides, herbicides et fongicides synthétiques. À Laval, on produit 22 variétés différentes de tomates et 3 sortes d’aubergines.

«On ne retrouve pas ces légumes en épicerie. Ils sont livrés le jour même de leur cueillette pour en garantir toute la fraîcheur et la saveur. Après la semence, ça prend deux mois en moyenne avant que les tomates soient prêtes», stipule la porte-parole.

«Les Fermes Lufa ont bâti cette deuxième serre pour répondre à la demande toujours croissante de légumes produits sans pesticides», ajoute-t-elle.

Exporter le concept

Un troisième projet est sur la table et pourrait voir le jour à Boston. Un édifice a été ciblé, mais aucun calendrier n’est établi. Montréal aussi pourrait compter sur une autre serre. Mme Deschamps n’a toutefois pas voulu donner davantage de détails sur son futur emplacement.

«Notre prochaine étape, c’est de démontrer que ça fonctionne bien à l’extérieur de Montréal. Nous aimerions exporter notre concept à travers le monde», conclut-elle.

Agriculture 2.0

L’entreprise a développé un logiciel permettant de contrôler à distance plusieurs paramètres essentiels à la production optimale des légumes: la température, la ventilation, les systèmes d’irrigation, etc. Toutes les opérations sont gérées au moyen d’ordinateurs, iPad et de caméras à partir du centre d’opération d’Ahuntsic.

Seulement cinq employés œuvrent dans la serre de Laval, mais toutes les décisions scientifiques, comme ajouter des insectes ou cueillir une quantité précise de tomates par plants, émanent de Montréal.

Information: 514 669-3559 ou www.lufa.com

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page