Connectez-vous à nous

Jacques Goldstyn est porte-parole de la Semaine Lis avec moi

Culture

Jacques Goldstyn est porte-parole de la Semaine Lis avec moi

JEUNESSE. Ce samedi 3 octobre, à 14h, l’inauguration de l’exposition du livre Jane, le renard et moi, de Fanny Britt et Isabelle Arsenault, à la bibliothèque Laure-Conan, dans Vimont, marquera le lancement de la 11e Semaine Lis avec moi.

Commentaires

En collaboration avec les éditions de la Pastèque, l’exposition, qui traite du sujet difficile de l’intimidation, sera ouverte au public et des visites animées seront proposées aux écoles pendant tout le mois d’octobre.

La Semaine Lis avec moi se déroulera du 3 au 11 octobre, comprenant de nombreuses activités, conférences et rencontres.

Depuis le 21 septembre, le public et les enseignants sont invités à s’engager à lire avec un enfant en s’inscrivant sur le site Web de Lis avec moi. À gagner: des lots de livres, des cartes-cadeaux et des trousses d’animation.

Transmettre le plaisir

Connu pour son travail de dessinateur et de vulgarisateur scientifique à la revue des Petits Débrouillards, collaborateur au mythique magazine Croc et créateur de Toto le Bosniaque, Jacques Goldstyn a accepté d’emblée d’être le porte-parole de la Semaine Lis avec moi.

Enfant, son père, bien qu’ayant arrêté les études au début du secondaire, lui lisait les Tintin, prenant les voix d’Haddock et du professeur Tournesol, avant de pousser plus loin l’initiation à la littérature.

«C’était ma récompense du soir et ç’a été le grand déclencheur, confie celui qui a reçu le Prix Michael-Smith, en 2001, pour Les Débrouillards. Je posais des questions à mon père sur les pays, les avions, etc. De partager le plaisir du livre, il y a un exercice de transmission de nos goûts, avec succès ou pas, à nos enfants.»

Le mercredi 7 octobre, Jacques Goldstyn participera au colloque La bande dessinée: seulement des beaux dessins?», destiné aux bibliothécaires, libraires, professeurs, éditeurs et autres intervenants professionnels du milieu du livre. On abordera l’approche de la lecture et des apprentissages par la bande dessinée à travers des ateliers pratiques et conférences. L’auteur Alex A., créateur du populaire Agent Jean, sera aussi de cette journée.

«Je vais présenter un parallèle entre la bande dessinée et la géologie, précise Jacques Goldstyn, qui a étudié ce domaine à l’Université de Montréal avant de dessiner pour gagner sa vie. Ma femme n’en peut plus de me voir ramasser des cailloux. Pourtant, chaque jour, on peut trouver des fossiles datant de plus de 400 millions d’années à Laval et Montréal. Le granit, le schiste, le calcaire modifient l’architecture d’un lieu. La géologie permet de découvrir des horizons nouveaux, tout comme la bédé.»

Rappelons que la mission de Lis avec moi est de contribuer au développement de la lecture dans la communauté, chez les jeunes en particulier, en favorisant l’accompagnement comme moyen privilégié d’apprentissage et de partage et en utilisant les œuvres québécoises pour favoriser le renforcement de l’identité culturelle.

Le programme complet de la 11e Semaine Lis avec moi est disponible sur le site www.lisavecmoi.com.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page