Connectez-vous à nous

Il pleut des toutous à la Place Bell

lidl opening times today

Rocket de Laval

Il pleut des toutous à la Place Bell

HOCKEY. Le lancer de toutou, mieux connu sous le nom du Teddy Bear Toss, est une tradition du temps des fêtes qui a fait le tour du pays, particulièrement au hockey junior. Les partisans du Rocket ont participé à cet événement ce soir (8 décembre) face aux Marlies de Toronto, à la Place Bell.

Commentaires

Cette tradition est simple alors que les partisans locaux lancent un toutou qu’il apporte après le premier but de l’équipe locale. Par la suite, les toutous en question sont donnés à une organisation de charité.

Niki Petti a semé la frénésie dans les estrades en déjouant Garret Sparks à 15:32 du premier tiers. Une pluie de toutous a inondé la surface glacée. Deux auto-patrouilles ont fait leur entrée sur la patinoire. Quelques policiers et les joueurs ont amassé les nombreuses peluches.

Implication des policiers

Le Service de police de Laval distribuera les peluches aux organismes communautaires (Le Bouclier d’Athéna, Centre jeunesse de Laval, Centre communautaire Petit Espoir, Centre communautaire Val-Martin, Maison de la famille, Entraide Pont Vieux et Laval-des-Rapides et Maison de la famille Saint-Fran pour aider les familles défavorisées dans le temps des fêtes. Le directeur Pierre Brochet a d’ailleurs effectué la mise au jeu protocolaire avant la rencontre. Des toutous au coût de 2 $ étaient vendus à l’entrée. Tous les profits seront remis aux organismes.

Matt Taormina et Kyle Baun avaient obtenu une excellente chance de faire bouger les cordages un peu plus tôt. Kasperi Kapanen, des Marlies, a compté le premier but vingt-neuf secondes avant le premier filet de la formation lavalloise.  

Plus de 25 000 peluches

Depuis quelques années, cette tradition est dominée par les Hitmen de Calgary, dans la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL).  Le record pour le plus grand nombre de toutous jetés sur la patinoire appartient au Hitmen. Les fans ont lancé pas moins de 28 815 toutous le 6 décembre 2015.

Dans la Ligue américaine de hockey (LAH), le record appartient aux Bears de Hershey, le 3 décembre 2016. Ils ont récolté 25 017 peluches. Les fans ont lancé plus de 25 000 toutous sur la glace.

Cette tradition est simple alors que les partisans locaux lancent un toutou qu’il apporte après le premier but de l’équipe locale. Par la suite, les toutous en question sont donnés à une organisation de charité.

Niki Petti a semé la frénésie dans les estrades en déjouant Garret Sparks à 15:32 du premier tiers. Une pluie de toutous a inondé la surface glacée. Deux auto-patrouilles ont fait leur entrée sur la patinoire. Quelques policiers et les joueurs ont amassé les nombreuses peluches.

Implication des policiers

Le Service de police de Laval distribuera les peluches aux organismes communautaires (Le Bouclier d’Athéna, Centre jeunesse de Laval, Centre communautaire Petit Espoir, Centre communautaire Val-Martin, Maison de la famille, Entraide Pont Vieux et Laval-des-Rapides et Maison de la famille Saint-Fran pour aider les familles défavorisées dans le temps des fêtes. Le directeur Pierre Brochet a d’ailleurs effectué la mise au jeu protocolaire avant la rencontre. Des toutous au coût de 2 $ étaient vendus à l’entrée. Tous les profits seront remis aux organismes.

Matt Taormina et Kyle Baun avaient obtenu une excellente chance de faire bouger les cordages un peu plus tôt. Kasperi Kapanen, des Marlies, a compté le premier but vingt-neuf secondes avant le premier filet de la formation lavalloise.  

Plus de 25 000 peluches

Depuis quelques années, cette tradition est dominée par les Hitmen de Calgary, dans la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL).  Le record pour le plus grand nombre de toutous jetés sur la patinoire appartient au Hitmen. Les fans ont lancé pas moins de 28 815 toutous le 6 décembre 2015.

Dans la Ligue américaine de hockey (LAH), le record appartient aux Bears de Hershey, le 3 décembre 2016. Ils ont récolté 25 017 peluches. Les fans ont lancé plus de 25 000 toutous sur la glace.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page