Connectez-vous à nous

Guy Boucher pour terminer en beauté les Vendredi-Concerts

Culture

Guy Boucher pour terminer en beauté les Vendredi-Concerts

Cofondateur de cette série de spectacles intimistes il y a deux ans, Guy Boucher sera en vedette du dernier Vendredi-Concert de l’année, qui sera tenu exceptionnellement le samedi 9 juin au Café Le Signet.

L’auteur-compositeur-interprète profitera de l’occasion pour lancer officiellement l’album 13, son quatrième en carrière.

«C’est une façon festive de célébrer la fin de notre deuxième saison, car nous accueillerons le 900e spectateur de notre histoire, ce qui n’est pas rien pour un lieu comme le Café Le Signet», affirme Guy Boucher.

Succès confirmé

«Quand nous avons démarré les Vendredi-Concerts, c’était un pari sur la créativité et l’amour des gens pour la chanson d’ici, poursuit le musicien et chanteur. Tout le monde y gagne. Avec ses Légendes d’un peuple, Alexandre Belliard disait la chance d’avoir accès à des scènes et des publics qu’il ne connaît pas et qui ne le connaissent pas. Aussi, le Café Le Signet et sa mission sociale reçoivent un appui financier.»

Évolution certaine

Pour son nouvel opus, Guy Boucher a fait appel à un nouveau producteur, Daniel Ouellette, qui l’a entraîné sur de nouveaux territoires. Si le ton oscille entre folk, pop et rock, les accents prennent parfois une teinte latine, swing ou même… techno!

«Les gens vont être surpris, annonce l’artiste. Daniel m’a aidé à aller plus loin dans les orchestrations, en marchant sur des sentiers moins habituels.»

Parler de maintenant

Les sept premiers titres forment une histoire, un parcours du combattant amoureux, d’espoirs en blessures, d’essais en ruptures. En ouverture, Te garder donne la note, suivie notamment par En pleine face, Miss Vickie et Te voir, qui clôt le cycle.

Si plus tard, Guy Boucher donne la parole à un prisonnier dans un registre totalement différent, il plonge aussi dans ses souvenirs d’enfance sur la chanson-titre, qui est autant une référence au nombre de chansons de l’album qu’aux familles nombreuses qu’a connues jadis le Québec.

«Je viens d’une famille de 11 enfants. Nous étions donc 13 à table! J’ai voulu parler de cette époque et du Québec dans une pièce parlant d’un thème familial et national.»

Spectacle acoustique

«Il est important de souligner que le 9 juin sera en formule solo. Je vais interpréter mes chansons, nouvelles comme anciennes, de façon acoustique. Ce sera plus intimiste. Je vais me permettre de raconter l’origine et la petite histoire des pièces, de manière à faire réagir le public», mentionne Guy Boucher.

Pause estivale

Quant aux Vendredis-Concerts, ils feront relâche au cours de l’été, tout comme l’an dernier.

«Quoique nous demeurons pleinement ouverts à des collaborations, si jamais des gens désiraient nous intégrer dans leur événement», de prévenir Guy Boucher, avant de reprendre sa guitare.

L’auteur-compositeur-interprète Guy Boucher présentera un spectacle solo dans le cadre des Vendredi-Concerts, le samedi 9 juin, à 19h30, au Café Le Signet (295, boulevard Sainte-Rose). Information sur la programmation: Café Le Signet 450 625-1222.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page