Connectez-vous à nous

Grand classique américain pour les 30 ans de Jean-Bernard Hébert

Culture

Grand classique américain pour les 30 ans de Jean-Bernard Hébert

THÉÂTRE. Pour souligner son 30e anniversaire de carrière, le comédien et producteur Jean-Bernard Hébert s’est offert le bonheur en cadeau. Un bonheur prenant la forme de Notre petite ville, une pièce créée à la fin des années 1940 sur Broadway, à New York, avec Paul Newman comme vedette.

Commentaires

Il y a 15 ans, le producteur québécois avait assisté à la reprise du classique de Thornton Wilder, l’un des pères de la dramaturgie moderne américaine.

«Paul Newman se savait alors condamné par la maladie, raconte Jean-Bernard Hébert. Il a loué un théâtre pour monter cette pièce en guise d’adieu aux planches, se réservant un petit rôle. Je savais que j’allais présenter cette œuvre un jour tant la magie du texte et l’humanité des personnages sont puissantes.»

L’histoire

Dans son chef-d’œuvre, Thornton Wilder raconte la vie quotidienne d’une petite communauté rurale du New Hampshire à trois époques différentes: 1901, 1904 et 1913. On y suit trois étapes cruciales de la vie d’Émilie Webb, son enfance, son histoire d’amour et sa mort, tout en s’intéressant à la trajectoire de deux familles, celles des amoureux.

«Je veux montrer aux gens ce temps, quand les gens prenaient le temps de vivre, de se parler et s’écouter, ajoute Jean-Bernard Hébert, qui a eu l’idée de monter cette production après qu’une dame l’ait renversé dans un marché public sans s’arrêter, trop occupée par son téléphone portable. Cette histoire est un miroir pour tous les publics du monde entier.»

Depuis sa création, la pièce a été jouée dans plus de 78 pays et traduite dans plus de 16 langues.

L’équipe

Jean-Bernard Hébert a confié la traduction à David Laurin et la mise en scène à Daniel Paquette.

«Je voulais quelqu’un qui obéisse à la vérité, sincérité et au respect de ce que représente Notre petite ville», de dire celui qui s’est réservé un rôle de journaliste pragmatique, humaniste et bon vivant.

Gabrielle Forcier, Louis-Philippe Maufette, Josée Beaulieu, Marcel Pomerlo, Myriam Poirier, Anne Bryan, Samuel Côté, Félix-Antoine Duval, Olivier Berthiaume et Alexandre Malo complètent la distribution.

Les Productions Jean-Bernard Hébert présentent «Notre petite ville», texte de Thornton Wilder, traduction de David Laurin, mise en scène de Daniel Paquette, le vendredi 20 novembre, à 20h, à la Salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page