Connectez-vous à nous

Gobé veut aussi geler les taxes

Actualités

Gobé veut aussi geler les taxes

ÉLECTIONS. Outre la réduction des taxes de 3 % dès la première année de son mandat, le chef du parti Action Laval et candidat à la mairie, Jean-Claude Gobé, a aussi soutenu qu’il voudrait les geler durant les trois années subséquentes, lors du dévoilement de son programme électoral, le 7 septembre.

Commentaires

Pourtant, deux jours avant la conférence de presse, il avait déclaré dans un communiqué qu’il serait irresponsable de promettre un tel gel sur plusieurs années.

Questionné à cet effet, il a admis qu’une erreur s’était glissée dans le communiqué. «Il aurait fallu lire qu’il serait irresponsable de promettre un gel de taxes sur plusieurs années sans avoir fait l’étude de tous les programmes et de toutes les missions de la Ville. Il faut connaître l’état réel des finances avant de prendre des décisions.»

M. Gobé a avoué qu’il aurait vraiment aimé baisser les taxes durant ses quatre ans au pouvoir. «Je ne ferai pas de fausses promesses.»

Évaluation des programmes

Le chef d’Action Laval profitera de la première année de son mandat pour faire une révision complète de tous les programmes en créant un comité d’experts et d’élus.

«L’augmentation du rôle d’évaluation du plan triennal servira notamment à aller chercher de l’argent pour faire face aux gels de taxes prévus en 2019, 2020 et 2021. Ça se fera de façon naturelle. Nous espérons aussi dégager des surplus des revenus grâce à l’indexation.»

Le gel de taxes pour cette période représente un manque à gagner foncier de 20 M$ par année, si aucune solution n’est mise en place.

Retour de Laval Technopôle

M. Gobé a la ferme intention de créer un organisme similaire à Laval Technopôle. «L’administration Demers a démantelé Laval Technopôle en la rapatriant dans ses rangs. Les fonctionnaires ne sont pas des développeurs économiques. Je veux m’associer à la Chambre de commerce et aux hommes d’affaires pour relancer l’économie.»

Un poste de police

Une administration Gobé promet de raccourcir les délais d’intervention du Service de police en réponse aux appels de citoyens. Cela passera par un poste de police dans l’ouest de Laval, l’embauche de plus de policiers et l’ajout de voitures. Il ne pouvait chiffrer le coût de construction et l’ajout d’effectifs (humains et équipements).

«Nous réviserons aussi les programmes de gestion de risque pour faire face aux situations d’urgence», ajoute-t-il.

Nouvelle candidate

Par ailleurs, Jean-Claude Gobé a présenté une nouvelle candidate, une dixième femme. Viviane Monette, spécialiste en ressources humaines, briguera les suffrages cet automne dans le quartier Souvenir-Labelle. «Il ne reste que 2 candidats sur les 21 à présenter», de conclure Jean-Claude Gobé.

 

 

Jean-Claude Gobé pose en compagnie de sa nouvelle candidate dans Souvenir-Labelle, Viviane Monette.
Jean-Claude Gobé pose en compagnie de sa nouvelle candidate dans Souvenir-Labelle, Viviane Monette.  ©Photo – Mario Beauregard

Pourtant, deux jours avant la conférence de presse, il avait déclaré dans un communiqué qu’il serait irresponsable de promettre un tel gel sur plusieurs années.

Questionné à cet effet, il a admis qu’une erreur s’était glissée dans le communiqué. «Il aurait fallu lire qu’il serait irresponsable de promettre un gel de taxes sur plusieurs années sans avoir fait l’étude de tous les programmes et de toutes les missions de la Ville. Il faut connaître l’état réel des finances avant de prendre des décisions.»

M. Gobé a avoué qu’il aurait vraiment aimé baisser les taxes durant ses quatre ans au pouvoir. «Je ne ferai pas de fausses promesses.»

Évaluation des programmes

Le chef d’Action Laval profitera de la première année de son mandat pour faire une révision complète de tous les programmes en créant un comité d’experts et d’élus.

«L’augmentation du rôle d’évaluation du plan triennal servira notamment à aller chercher de l’argent pour faire face aux gels de taxes prévus en 2019, 2020 et 2021. Ça se fera de façon naturelle. Nous espérons aussi dégager des surplus des revenus grâce à l’indexation.»

Le gel de taxes pour cette période représente un manque à gagner foncier de 20 M$ par année, si aucune solution n’est mise en place.

Retour de Laval Technopôle

M. Gobé a la ferme intention de créer un organisme similaire à Laval Technopôle. «L’administration Demers a démantelé Laval Technopôle en la rapatriant dans ses rangs. Les fonctionnaires ne sont pas des développeurs économiques. Je veux m’associer à la Chambre de commerce et aux hommes d’affaires pour relancer l’économie.»

Un poste de police

Une administration Gobé promet de raccourcir les délais d’intervention du Service de police en réponse aux appels de citoyens. Cela passera par un poste de police dans l’ouest de Laval, l’embauche de plus de policiers et l’ajout de voitures. Il ne pouvait chiffrer le coût de construction et l’ajout d’effectifs (humains et équipements).

«Nous réviserons aussi les programmes de gestion de risque pour faire face aux situations d’urgence», ajoute-t-il.

Nouvelle candidate

Par ailleurs, Jean-Claude Gobé a présenté une nouvelle candidate, une dixième femme. Viviane Monette, spécialiste en ressources humaines, briguera les suffrages cet automne dans le quartier Souvenir-Labelle. «Il ne reste que 2 candidats sur les 21 à présenter», de conclure Jean-Claude Gobé.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page