Connectez-vous à nous

Gabriela Mayer et Richard Trottier font leur entrée au Temple de la renommée

Sports

Gabriela Mayer et Richard Trottier font leur entrée au Temple de la renommée

Sports Laval n’a pas simplement remis des bourses, le 1er juin. L’année 2012 soulignait également le retour du Temple de la renommée du sport lavallois.

Il aura fallu attendre huit ans avant de voir deux autres membres faire leur entrée au Panthéon: Gabriela Mayer et Richard Trottier.

Gabriela Mayer a vu les portes s’ouvrir toutes grandes pour ses efforts fournis à titre de bâtisseure en escrime, tandis que Richard Trottier a été reconnu pour son travail comme officiel au hockey.

Parcours de Mme Mayer

Gabriela Mayer est une digne ambassadrice de Laval dans l’univers de l’escrime. Elle est impliquée depuis plus de 30 ans avec le Club d’escrime Montmorency (MEC).

Dès 1980, elle a entrepris son bénévolat avec le MEC. Quatre ans plus tard, elle est devenue la présidente du club. Une tâche qu’elle occupe toujours en 2012.

Elle a fondé l’Association régionale d’escrime de Laval en 1989. Elle en a assumé la présidence jusqu’en 1995, ainsi que la vice-présidence de la Fédération d’escrime du Québec, de 1984 à 2004.

Palmarès éloquent

Sous sa gouverne, le club a pu compter sur trois Olympiens, dix-huit membres d’équipes nationales, un entraîneur national et olympique au fleuret féminin, un entraîneur de l’équipe nationale junior au sabre et un assistant-entraîneur de l’équipe nationale senior.

Depuis 2004, Mme Mayer est active sur les scènes nationale et internationale. Elle a été la seule femme au monde à présider le directoire technique de tous les Championnats du monde, en 2006. Deux ans plus tard, elle devient la première représentante canadienne à accéder au directoire technique des Jeux olympiques. Après avoir pris part aux Jeux d’Athènes et de Pékin, elle sera donc du rendez-vous des Jeux de Londres, en 2012.

«Je suis très contente, surtout que Sports Laval ait pensé aux bénévoles», indique Gabriela Mayer au Courrier Laval.

«Je suis honorée, mais le fait de l’être ou non ne m’empêchera pas de continuer mon bénévolat dans mon sport que j’aime», ajoute la femme originaire de Roumanie, qui est arrivée au Québec en 1979.

Une vie dans l’arbitrage

Richard Trottier a passé sa vie comme officiel. Tout a débuté à Fabreville pour le Lavallois. Âgé de 13 ans, le jeune Trottier donnait un coup de pouce à Robert Speak, qui arbitrait des parties de hockey à l’extérieur.

Par la suite, il a été influencé par William Pawchuk, Andy Balsilie, Marcel Gamache, Pierre Lemieux, Gilles Fortin, Yves Cadieux, Raymond Denobile, Rosaire Guimond et Paul Cazeau.

«J’ai eu un support incroyable de ma famille, mais aussi de toutes ces personnes. Sans eux, je n’aurais jamais atteint mon rêve d’arbitrer dans le junior et dans la LNH. Ces personnes ont fait la différence», précise celui qui a fait ses classes au hockey mineur lavallois durant quatre saisons.

«C’est très émouvant de faire mon entrée au Temple! Je tiens à remercier Hockey Laval et son président Michel Demers d’avoir posé ma candidature. Je reçois cet honneur pour tout le monde qui a été sur mon chemin. Ce fut une surprise», ajoute Trottier, qui croyait avoir été invité pour remettre des bourses.

Brillantes carrières

Trottier a travaillé durant 12 saisons au sein de la LHJMQ, les 5 premières à titre de juge de lignes et les 7 suivantes comme arbitre en chef. Au total, il a pris part à 380 rencontres dans le circuit junior, incluant 86 parties en séries éliminatoires, dont 9 en grande finale de la Coupe du Président.

Il a participé à trois tournois de la Coupe Memorial (1979, 1985 et 1988) et à chacune des occasions, il a été d’office à la grande finale.

Treize saisons dans la NHL

Trottier a arbitré son premier match dans la Ligue nationale de hockey le 13 décembre 1989. Pendant treize saisons, il a participé à 550 joutes régulières et 10 des séries éliminatoires. En 2001, il est sélectionné pour la classique annuelle des Étoiles présentée à Denver, au Colorado.

Après sa carrière d’arbitre, il a poursuivi son œuvre auprès des officiels et des entraîneurs de Hockey région Laval en participant à des formations et des stages. Depuis 2010, il occupe la fonction de directeur de l’arbitrage dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Lire autre texte: Trente-deux membres au Temple de la renommée.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page