Connectez-vous à nous

Félix Caron repêché par les Huskies de Rouyn-Noranda

Hockey

Félix Caron repêché par les Huskies de Rouyn-Noranda

C’était un grand jour pour les joueurs de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, le 4 juin, alors que se tenait le repêchage annuel de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), à Victoriaville. L’attaquant du Rousseau-Royal de Laval-Montréal, Félix Caron, a trouvé preneur, tout comme quatre autres coéquipiers.

Choix de deuxième ronde, 36e au total, des Huskies de Rouyn-Noranda, Félix Caron est devenu le premier joueur de Laval-Montréal à être sélectionné par une équipe junior.

«Ça ne s’explique pas en mots ce que j’ai ressenti quand j’ai entendu mon nom prononcé par les Huskies de Rouyn-Noranda. Ce fut une surprise, car je pensais aboutir avec les Voltigeurs de Drummondville», a admis Félix Caron, qui était accompagné par son père, Michel et sa mère, Manon L’Abbée.

«C’était une méchante belle journée. Je suis très heureux d’avoir sorti un peu plus tôt que prévu», a-t-il poursuivi.

Des fleurs pour son entraîneur

Une grande fierté habitait le jeune athlète de 16 ans du quartier Sainte-Rose à l’idée de s’aligner avec la formation de l’Abitibi dirigée par André Tourigny, entraîneur des équipes nationales au cours des dernières années.

«Monsieur Tourigny a beaucoup d’expérience. Rouyn-Noranda est une belle organisation. Je suis très content de me retrouver là», a-t-il spécifié.

«J’ai déjà hâte au camp d’entraînement. Je veux faire partie des Huskies en 2011-12. Ils sont en train de rénover l’aréna et les partisans aiment leur équipe», a-t-il enchaîné.

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont réclamé un petit total de sept joueurs, dont cinq attaquants, qui proviennent de la Ligue de hockey midget AAA.

Peu d’élus

Les postes ne seront pas nombreux. Caron sait que la compétition sera féroce pour mériter une place au sein de l’alignement. Il devra miser sur ses atouts, soient sa grande vitesse, ses mains et sa vision du jeu.

«Je n’ai pas de problème avec la compétition. C’est normal d’avoir de la concurrence dans la LHJMQ et je vais faire tout ce que je peux pour rester avec l’équipe», a-t-il dit.

«Je dois prendre un peu de masse musculaire au cours de l’été. Je pense que j’aurai ma place parmi les attaquants des Huskies», a-t-il ajouté.

Dans le cas où il ne parviendrait pas à percer l’alignement, il pourrait retourner une dernière saison avec le Rousseau-Royal de Montréal-Laval, midget AAA. «J’ai adoré mon année avec le midget AAA, même si j’aurais aimé aller plus loin en séries. Je vais tout faire pour rester à Rouyn», a-t-il conclu.

Quatre autres joueurs repêchés

Quatre autres attaquants de Montréal-Laval, Émile Poirier (3e ronde, 38e choix), Alexandre Centis-Jorge (3e ronde, 47e choix), Gabriel Gagnon (7e ronde, 114e choix) et Olivier Lavergne (9e ronde, 161e choix), ont endossé un chandail d’une équipe du circuit Courteau.

L’attaquant Émile Poirier se retrouvera avec les Olympiques de Gatineau, finalistes de la Coupe du Président 2010-11. L’ailier gauche a récolté 51 points, dont 27 buts en 42 joutes, au cours de la dernière campagne.

Alexandre Centis-Jorge prendra le chemin de Moncton, avec les Wildcats. Gabriel Gagnon tentera de se dénicher un poste au sein des Saguenéens de Chicoutimi et Olivier Lavergne voudra impressionner l’entraîneur Pascal Vincent du Junior de Montréal.

Autre texte à lire: «Félix est bien meilleur que je ne l’étais»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page